Festival de théâtre de rue d’Aurillac : « de grandes retrouvailles » en 2022

Après le report de l'année dernière, l'association Eclat a annoncé qu'il faudrait attendre 2022 pour que les "grandes retrouvailles" avec le Festival de Théâtre de Rue d'Aurillac, puissent avoir lieu. Un rendez-vous devrait tout de même se tenir cet été du 12 au 21 août.

Il faudra attendre 2022 pour retrouver le Festival de théâtre de rue d'Aurillac dans sa forme habituelle.
Il faudra attendre 2022 pour retrouver le Festival de théâtre de rue d'Aurillac dans sa forme habituelle. © Christophe Morin / MAXPPP

L’association Eclat, qui organise le Festival de théâtre de rue d’Aurillac, a annoncé que les « grandes retrouvailles » avec l’événement auront lieu en 2022. Les contraintes sanitaires et un monde de la culture toujours à l'arrêt ont obligé les organisateurs à prendre très tôt cette décision. L’événement avait déjà été annulé en raison de la crise sanitaire en 2020. Une habitante ne cache pas sa déception : "C'est toujours dommage car c’est une super animation pour la ville, et pour retrouver un peu de gaieté, de culture et de découverte. C’est un peu difficile mais les conditions sanitaires font qu’on ne peut peut-être pas faire autrement".

On va essayer d’accueillir des compagnies de passage cet été

En août prochain, il n'y aura pas de Festival de théâtre de rue tel qu'on le connaît. Frédéric Rémy, directeur du Festival d’Aurillac, explique : « Ca va être compliqué mais attendez-vous à des grandes retrouvailles en 2022. On va essayer d’accueillir des compagnies de passage cet été mais on ne sait pas encore combien, dans quel cadre et dans quels espaces. On est dans cette incertitude ».

Les rencontres d'Aurillac

L'été prochain, il y aura bien un rendez-vous, organisé par l’association Eclat : les rencontres d'Aurillac, du 12 au 21 août. Mais difficile encore d'en imaginer le contenu et la portée. Les commerçants du centre-ville sont inquiets. Derick Rimbon, co-gérant d'une pâtisserie, explique : « A la base, le Festival de théâtre de rue c’est un plus. Ca nous permet de doubler voire de tripler notre chiffre d’affaires sur plusieurs jours ».

Des festivaliers qui consomment

Deux millions d'euros seraient dépensés par les festivaliers à chaque édition du Festival de Théâtre de rue. Dans un hôtel du centre-ville, les 36 chambres sont louées des mois avant l'événement. Annie Izak, propriétaire d'un hôtel, affirme : "C'est notre plus grosse semaine de l’année. On est complets sur toute la semaine et avec des tarifs les plus élevés de l'année". En effet, les chambres sont à 150 euros la nuit au lieu de 90 euros, le reste de l'année. Les rencontres d’Aurillac devraient permettre aux commerçants de limiter les dégâts.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre de rue d'aurillac culture théâtre coronavirus/covid-19 santé société