INSOLITE. Marraine, 100 ans, bénévole dans un Ehpad à Aurillac

À l’Ehpad Saint-Joseph d’Aurillac, intervient une bénévole pas comme les autres. À presque 100 ans, Marcelle Gidon, dite « Marraine », vient trois fois par semaine visiter les résidents, animer son atelier de tricot et même aider à marcher des personnes souvent plus jeunes qu’elle.
Marcelle, 100 ans, vient trois fois par semaine à l'Ehpad Saint-Joseph à Aurillac pour animer des ateliers
Marcelle, 100 ans, vient trois fois par semaine à l'Ehpad Saint-Joseph à Aurillac pour animer des ateliers © FTV
À Aurillac, l’Ehpad Saint-Joseph accueille trois fois par semaine une bénévole qui ne fait pas son âge. À presque 100 ans, elle accompagne des résidents souvent plus jeunes qu'elle.

Surnomée Marraine, Marcelle Gidon intervient auprès des résidents depuis 5 ans : « Avant je venais voir ma grande sœur dans cet Ehpad presque tous les jours. Lorsqu’elle est décédée, j’ai décidé de continuer à venir en tant que bénévole. J’aime rendre service aux autres, j’aime l’ambiance qu'il y a. Je considère les résidents comme des amis qu’on va aider. »

"Par son âge, ils se confient plus facilement à elle"


Accompagner les résidents lors des sorties ou des jeux, animer un atelier de tricot et même aider ceux qui ont des difficultés à se déplacer, Marraine fait les mêmes activités que les autres bénévoles. Pour Stéphane Simon-Bauer, animateur de l’Ehpad, sa présence est une vraie plus-value : « Par son âge, ils se confient plus facilement à elle qu’aux animateurs ou aux soignants. Elle fait preuve de beaucoup d’humanité, beaucoup d’amour. Ils sont toujours très impatients de la revoir, elle a de très bonnes relations avec eux. »
 
A 100 ans, Marraine, ici au centre, anime un atelier de tricot à l'Ehpad de Saint-Joseph à Aurillac.
A 100 ans, Marraine, ici au centre, anime un atelier de tricot à l'Ehpad de Saint-Joseph à Aurillac. © Stéphane Simon-Bauer


"Il faut que je sois occupée"


Bon pied bon œil, Marraine ne semble jamais à court d'énergie : « Elle n’est jamais fatiguée alors que parfois c’est assez physique. Elle n’est pas du tout limitée par son âge », constate Stéphane Simon-Bauer.

Née dans le Cantal, dans la commune de Saint-Cernin, Marraine vit avec ses enfants dans une grande maison. Retraitée depuis 36 ans, elle est toujours en mouvement : « Je fais de la marche le lundi et je joue au tarot le jeudi. Je viens ici les mardis, mercredis et vendredis. Il faut que je sois occupée, je ne peux pas passer mes journées assise devant la télévision », explique Marraine.
 

Centenaire en mars


De par son âge, elle est également force de proposition d’activités adaptées : « Elle a eu l’idée par exemple d’une sortie dans un jardin sensoriel qui a beaucoup plu aux résidents, on prévoit de le refaire cette année. On a également fait du vélo-rail éléctrique, ça aussi c’était une idée de Marraine », se réjouit Stéphane Simon-Bauer. Dans quelques semaines, le 19 mars, Marraine fêtera son centenaire entourée du personnel et des résidents de l’Ehpad Saint-Joseph. Elle a accepté de nous révéler le secret de sa longévité : « Un verre de whisky de temps en temps ! »  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
personnes âgées insolite société