Cet article date de plus de 6 ans

L'éditeur de jeuxvideo.com va quitter Aurillac, 47 emplois concernés [màj]

Installé historiquement dans la préfecture du Cantal, l'éditeur du site jeuxvideo.com va quitter Aurillac d'ici l'été. Une partie des 47 salariés seront transférés à Toulouse et Paris. 17 à 18 personnes pourraient être licenciées.
Le site jeuxvideo.com était édité dans le Cantal depuis sa création.
Le site jeuxvideo.com était édité dans le Cantal depuis sa création.
La rumeur enflait depuis plusieurs l'automne, mais cette fois, c'est officiel : jeuxvideo.com quitte Aurillac.

Le groupe Webedia, actuel propriétaire du site et de son éditeur "L'Odyssée Interactive" souhaite regrouper ses activités. Il a donc décidé de fermer le site auvergnat.

Les 47 salariés ont reçu des propositions de déménagement vers Toulouse (pour les techniciens) ou Paris (pour la rédaction, l'administration, le marketing et le pôle vidéo) mais certains ne souhaitent pas quitter le Cantal. Des discussions sont en cours pour connaître les modalités de licenciement des 17 ou 18 personnes qui refusent la mobilité.

La date butoir est déjà fixée : fin juin 2015, la société n'aura plus aucune activité sur son site aurillacois, situé au village d'entreprises de Tronquières.

La fin d'une odyssée cantalienne

Ce déménagement va marquer la fin d'une aventure cantalienne de presque 20 ans débutée avec l'ETAJV (l'encyclopédie des trucs et astuces des jeux vidéo), une mine d'informations compilée par Sébastien Pissavy, alors jeune informaticien.

Avec l'émergence d'internet, cette base de données qui circulait sur disquettes puis sur Minitel était devenue en 1997 le site internet jeuxvideo.com qui s'était rapidement hissé parmi les plus fréquentés de France. La société éditrice, "L'Odyssée Interactive" s'était installée à Aurillac et était devenue un exemple local de réussite.

En 2000, Sébastien Pissavy avait cédé une partie de ses parts au groupe Gameloft, puis il avait quitté l'entreprise en 2012. Celle-ci avait entre temps changé de mains plusieurs fois avant l'acquisition par son actuel propriétaire, le groupe Webedia en juin 2014.

durée de la vidéo: 02 min 09
jeuxvideo.com quitte Aurillac

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie