Pro D2 : À domicile, Aurillac s'est incliné face à Bayonne

Vendredi 7 octobre, le Stade Aurillacois, handicapé par de trop nombreuses fautes, a buté sur l'Aviron bayonnais. / © Agence AURILLAC
Vendredi 7 octobre, le Stade Aurillacois, handicapé par de trop nombreuses fautes, a buté sur l'Aviron bayonnais. / © Agence AURILLAC

Malgré une domination à la mi-temps et deux essais marqués, le Stade Aurillacois a concédé une deuxième défaite à domicile face à Bayonne (20-24) sur la pelouse du stade Jean-Alric. Eu cause, les trop nombreuses fautes auvergnates et la grande forme de Bustos Moyano, auteur des 24 points au pied.

Par Valentin Pasquier

Malgré l'ouverture du score de leurs adversaires, les Auvergnats semblaient solides pour cette 7e journée de Pro D2 face à l'Aviron Bayonnais. Réactif suite à la pénalité de Bustos Moyano (0-3, 3'), le Stade Aurillacois signe un premier essai à la 7e minute, accordé en pénalité par l'arbitre de la rencontre, Stéphane Boyer (7-3, 7'). Dès lors, le XV cantalien prend les commandes du match.

En fin de première période, Aurillac, en supériorité numérique, se bat devant l'en but Bayonnais. Jack McPhee réalise alors une magnifique chistera pour servir Jone Waqaliva en bout de ligne, qui aplatit dans l'embut (15-6, 29'). À la mi-temps, les rouge et noir mènent de 8 points (17-9).


Pro D2 : À domicile, Aurillac s'est incliné face à Bayonne


Des Aurillacois trop indisciplinés



Mais malgré leur essais, les Auvergnats vont laisser les Basques revenir au score doncement, grâce aux pénalités et aux fautes trop nombreuses. Bustos Moyano en profite pour tirer cinq coups de pied réussis en une vingtaine de minutes (46'; 57'; 60'; 62' et 68'). Le capitaine bayonnais permet à l'Aviron de prendre l'avantage 24 à 20 à la 68e minute. 

La tension est à son comble à la fin du temps réglementaire, lorsqu'Aurillac tente une mêlée lors du retour de Boisset sur le terrain (carton jaune à la 67'). Les cantaliens sont cependant sanctionnés alors qu'ils semblent prendre l'avantage pour aller scorer. Le coup de sifflet de fin de match retentit, couronnant ainsi Bayonne.

Avec cette première victoire à l'extérieur - due en grande partie à Bustos Moyano, auteur des 24 points au pied - L'Aviron lance enfin sa saison. Cette quatrième défaite d'Aurillac les fait descendre à la 12e place du championnat. Il devront rebondir le dimanche 15 octobre contre d'autres Pyréenées, Perpignan, pour espérer briller cette saison.

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus