Rugby : le président du Stade Aurillacois justifie le limogeage de Thierry Peuchlestrade

Mercredi 15 janvier, à Aurillac, une conférence de presse a été organisée par le Stade Aurillacois. Le président du club, Christian Millette a donné les raisons du limogeage de l’entraîneur Thierry Peuchlestrade.
 

Mercredi 15 janvier, le président du Stade Aurillacois, Christian Millette, s'est exprimé lors d'une conférence de presse.
Mercredi 15 janvier, le président du Stade Aurillacois, Christian Millette, s'est exprimé lors d'une conférence de presse. © L. Ribes / France 3 Auvergne
Mercredi 15 janvier, au lendemain du limogeage de l’entraîneur Thierry Peuchlestrade, à Aurillac, une conférence de presse s’est tenue au Stade Aurillacois.
Le président Christian Millette indique : « Couper des têtes n’est pas la mentalité du rugby. Je suis allé chercher Thierry Peuchlestrade en 93 en tant que joueur. C’était une très belle aventure. Puis il a commencé à entraîner les jeunes, dont mes enfants. A un moment donné j’ai fait un constat. La situation du club est compliquée. On a joué 16 matchs et on en a gagné 4. Je me suis interrogé sur la décision à prendre. Ce n’est jamais facile, car il y a une histoire et les gens ne deviennent pas mauvais du jour au lendemain ».

Il n'y a pas de solution miracle

Il ajoute : « Le constat qui m’a fait trancher est le suivant. On pourra difficilement être meilleur en conquête que maintenant. Par contre, depuis le match contre Perpignan, on est dans l’incapacité de produire du jeu. Il faut des joueurs, les musiciens, et un chef d’orchestre. Il peut arriver que la musique ne se passe pas bien. L’avenir nous dira si ce choix est bon. Il n’y a pas de solution miracle ». Le président a précisé que l’entraîneur des premières lignes, André Bester, était écarté. Il devient l’entraîneur du centre de formation. Roméo Gontineac est promu entraîneur de l’équipe première, assisté de Maxime Petitjean et de Mathieu Lescure.

Un président pas tendre à l'égard des joueurs

Le président affirme : « J’ai expliqué aux joueurs que si Peuchlestrade n’était pas là aujourd’hui, c’est de leur faute, entre autres. C’est sûrement la mienne aussi. C’est sûrement la sienne aussi car il n’a pas su trouver la façon de faire prendre la mayonnaise. Ce sont eux qui jouent. Ce n’est ni Millette, ni Peuchlestrade, ni demain Gontineac, ni Petitjean. C’est eux. C’est leur responsabilité ».

Le choix de Roméo Gontineac

Au sujet du nouvel entraîneur, Chrisitan Millette déclare : « Roméo est à mes côtés depuis 23 ans. Il a participé à 4 coupes du monde. Il est chez nous avec beaucoup d’humilité. Il drive de main de maître l’équipe espoirs. Les gens patients savent attendre ». Le président a aussi précisé que le club allait s’inspirer du modèle du Stade Toulousain, avec un travail en commun des espoirs et de l’équipe première. Pour ses premiers mots en tant qu’entraîneur, Roméo Gontineac a déclaré : « La musique va changer. Je vais parfois monter la voix. Il y a des détails dans le jeu qui doivent être plus affutés. Le jeu offensif n’est plus là. J’espère que le travail va payer. J’espère apporter ce que je sais faire, de l’effervescence, de la dynamique. J’espère être à la hauteur ».

Trois objectifs à suivre

Il a détaillé 3 objectifs : l’un à court terme, le match décisif contre Rouen, un autre à moyen terme, le maintien, et un dernier à long terme, redonner des couleurs au Stade Aurillacois. Roméo Gontineac est en contrat jusqu’à la fin de la saison, puis pour 2 années supplémentaires. A la fin de la conférence de presse, le président du club a appelé le public à venir en nombre au stade Jean Alric pour soutenir l’équipe. Il ne s’attend pas à un miracle lors du prochain match le 17 janvier contre Perpignan. Il espère une réaction forte de ses joueurs contre Rouen le 24 janvier à domicile. En effet, le Stade Aurillacois pointe à la 14e place sur 16 de Pro D2. Il devance Rouen de 3 points, premier relégable.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de la conférence de presse ci-dessous.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade aurillacois rugby sport pro d2