"C’est une maladie qui a déjà emporté ma grand-mère et dont mon papa est atteint" : elle court un marathon contre Alzheimer

Elle fait partie des 20 024 heureux élus qui courront le Marathon pour tous des JO de Paris 2024. Originaire du Cantal, Laurence Couturier est en pleine préparation et pas uniquement sportive. A 4 mois des JO, elle a lancé une cagnotte pour aider la recherche sur la maladie d'Alzheimer, dont souffre son père. Elle espère récolter 42 195€.

Le sentier d'entraînement de Lafeuillade-en-Vézie (Cantal), que Laurence Couturier et son compagnon le connaissent par cœur. "On court sur un chemin qui s’appelle Vézien, c’est un sentier que mon papa a créé il y a une dizaine d’années maintenant. C'est un parcours qui me tient particulièrement à cœur, il a une charge émotionnelle spéciale. En plus, c’est magnifique. »

Un euro par mètre couru

Dans 4 mois, Laurence et Bastien seront au départ du Marathon pour tous des Jeux Olympiques de Paris 2024, avec bien plus qu'un objectif sportif : "Il s’est assez facilement imposé à moi de créer une cagnotte pour la Fondation Recherche Alzheimer. C’est une maladie qui a déjà emporté ma grand-mère et dont mon papa est atteint aujourd’hui. C’est ma façon de dire que je vais faire quelque chose pour les générations futures. Je sais que ça ne va pas aider mon papa directement mais s’il peut être fier de sa fille, ça me fera plaisir." Avec l'aide de toutes les bonnes volontés, ils espèrent récolter 42 195€ sur sa cagnotte, soit 1€ par mètre parcouru au profit de la Fondation Recherche Alzheimer.

Son père, son plus grand fan

A l'origine du défi de Laurence, il y a Yves, son papa, atteint de la maladie d'Alzheimer depuis 3 ans. Il est son 1er supporter. "Je souhaite qu’elle arrive à ce qu’elle veut. Je ferais des efforts pour être là et la voir passer. J’ai intérêt à retrouver mon appareil photo ! », explique fièrement ce papa. « C'est mon premier marathon », explique Laurence. « Je n’ai jamais vécu ça. Je pense que ça va être un moment très fort, surtout si papa est là à l'arrivée. » Une course pour la mémoire où chacun peut choisir de faire un geste pour aider la recherche et faire reculer la maladie. En France, 3 millions de personnes sont touchées par la maladie d'Alzheimer.