Cantal : un adolescent grièvement blessé après une chute de 30 mètres au Puy Mary

Publié le Mis à jour le
Écrit par Solenne Barlot

Lors d’une randonnée au Puy Mary (Cantal), un adolescent de 13 ans a fait une chute d’une trentaine de mètres, aux alentours de 16h30 le 12 février. Il souffre d’un traumatisme crânien et de diverses contusions. L’accident s’est produit au niveau des chutes du Buron.

Dans le Cantal, lors d’une randonnée au Puy Mary, un adolescent de 13 ans originaire de la région parisienne a fait une chute d’une trentaine de mètres, mercredi 12 février aux alentours de 16h30. Le jeune homme était accompagné de son frère de 12 ans et d’un ami de la famille, qui a immédiatement avertit les secours. C’est le peloton de gendarmerie de montagne (PGM) de Murat qui est intervenu, en raison de la complexité de l’intervention et de la nature escarpée du terrain. Ils ont fait appel à l’hélicoptère de gendarmerie d’Egletons, une équipe du SMUR d’Aurillac est également intervenue.

De sévères blessures

L’adolescent a chuté alors qu’il randonnait sur un chemin d’été. Il a dévalé les cascades du Buron, avant de tomber dans le cirque d’Eylac. Il présentait des signes de traumatisme crânien et de contusions, ainsi qu’une plaie au niveau de la tête. Selon les gendarmes, il était frigorifié. Il a été transporté au CHU Estaing de Clermont-Ferrand. Il était équipé de bottes de neiges qui n’étaient pas adaptées à la randonnée. Le PGM avertit les promeneurs : « Comme il n’y a pas trop de neige cette année, les gens pensent qu’il n’y a pas de risque, mais c’est faux. La neige est présente, elle est tendue et gelée. Il faut s’équiper de crampons et parfois faire appel à un guide pour randonner en sécurité à cette saison. »

Quatre chutes ces deux derniers mois

Les gendarmes du PGM ont enregistré quatre chutes de ce type depuis le mois de décembre 2019. Deux personnes ont chuté lors d’une randonnée au début de l’année 2020 sur le versant est du Puy Mary. Une personne a également fait une chute à la fin du mois de décembre, car elle était chaussée de baskets. Ces trois personnes présentaient des polytraumatismes lorsqu'elles ont été prises en charge par les secours. Le PGM met en garde touristes et locaux contre ces « imprudences » et recommande d’être équipé comme pour de l’alpinisme lors des randonnées hivernales.