Cantal : comment une pâtisserie, le cornet, fait la renommée du village de Murat

A Murat, dans le Cantal, le cornet est devenu l'emblème du village. / © C. Bernard / France 3 Auvergne
A Murat, dans le Cantal, le cornet est devenu l'emblème du village. / © C. Bernard / France 3 Auvergne

Dimanche 15 septembre aura lieu la 15e fête du cornet de Murat, dans le Cantal. Cette petite pâtisserie rend célèbre le village en dehors de ses frontières cantaliennes.
 

Par Catherine Lopes

C’est le fleuron du patrimoine gastronomique de ce village du Cantal : le cornet de Murat. Cette pâtisserie en forme de cornet, créée à partir de farine, de sucre et d’œuf sera même à l’honneur dimanche 15 septembre lors de la 15e fête du cornet de Murat. La présidente de l’association organisatrice Valy Forestier raconte : « Cette pâtisserie date du XVIe et XVIIe siècle. La légende dit que les pâtres qui gardaient les vaches avaient des cornes à la ceinture. Ils y mettaient des cornets, à la place du sel ». Un temps oublié, la pâtisserie a été remise à l’honneur avec une fête annuelle. Dimanche 15 septembre, pour la 15e fête du cornet de Murat, plus de 16 000 personnes sont attendues alors que le village ne compte que 2 000 habitants. L’an passé, l’événement avait battu tous les records de fréquentation avec 20 000 visiteurs.
 

Une programmation festive

Des animations sont au programme toute la journée, ainsi que de nombreuses dégustations. Valy Forestier explique : « Le village est fermé à la circulation. Les gens achètent des tickets et les échangent contre des cornets salés ou sucrés. Il y a par exemple des garnitures à la rillette de Bleu d’Auvergne, à la mousse de foie gras et de figues, ou à la lentille corail ». Grâce à cette fête, la notoriété de Murat dépasse les frontières du Cantal. « C’est la spécialité de la ville, une tradition muratoise. Cette fête génère un vrai engouement qui va au-delà du Cantal » souligne une responsable de l’office Hautes Terres Tourisme.

Un incontournable

Eric Barré, est l’un des quinze restaurateurs de Murat qui participeront à la fête de dimanche. Il affirme : « Je mets des cornets de Murat à ma carte depuis des années. C’est un incontournable. Je le propose en version salée mais surtout en version sucrée. Les touristes en redemandent ». Preuve du succès de cette petite pâtisserie cantalienne, cette année une confrérie du cornet de Murat va être créée. Elle sera officialisée dimanche 15 septembre et comptera une quinzaine de membres. En 2017, la mairie de Murat avait décidé de déposer un dossier afin d’obtenir le label IGP, Indication Géographique Protégée.

 

Sur le même sujet

Les + Lus