Cantal : le corps sans vie de Mimi retrouvé

Jeanne-Marie Roussingue dite "Mimi" avait 73 ans. A l'annonce de sa disparition, tout le village du Falgoux, dans le Cantal, s'était mobilisé pour essayer de la retrouver.
Jeanne-Marie Roussingue dite "Mimi" avait 73 ans. A l'annonce de sa disparition, tout le village du Falgoux, dans le Cantal, s'était mobilisé pour essayer de la retrouver.

Jeanne-Marie Roussingue surnommée « Mimi » par les habitants du Falgoux a été retrouvée morte, jeudi, par la gendarmerie. Elle était portée disparue depuis le 21 mars. Dans son village du Cantal, la population tout entière s’était mobilisée pour tenter de la retrouver.

Par Kamel Tir

Jeudi, les gendarmes du Cantal ont retrouvé le corps sans vie de Jeanne-Marie Roussingue. C’est sur un plateau du massif cantalien que les gendarmes ont fait le macabre découverte. Vers 12H00, jeudi 6 avril, le corps a été aperçu au-dessus du Suc Gros, à 1600 mètres d’altitude, sur la commune du Claux.

Cette figure du village du Falgoux avait disparu le 21 mars, en fin d’après-midi. « Mimi » comme l’appelaient affectueusement les habitants du village, avaient été vue une dernière fois sur le secteur du Luchard.
Un dispositif important avait alors été déployé par la gendarmerie pour retrouver la femme de 73 ans. La population du village avait, pendant plusieurs jours, participé aux recherches. En vain.

L’autopsie qui sera réalisée à Clermont-Ferrand devrait préciser les circonstances du décès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus