METEO. Cantal : des pluies record s’abattent sur le département et rendent des routes impraticables

Mardi 14 septembre, les pluies ont été particulièrement fortes sur le Cantal. Certaines routes sont impraticables, notamment entre le Falgoux et le puy Mary. Des records de précipitations ont été battus. Météo France avait placé le département en vigilance orange.
Dans le Cantal, entre Néronne et Salers, une partie de la route est impraticable à cause des pluies.
Dans le Cantal, entre Néronne et Salers, une partie de la route est impraticable à cause des pluies. © Raphaël Meyroux

Mardi 14 septembre, des trombes d’eau se sont abattues sur le département du Cantal. Le nord-ouest du territoire a particulièrement été touché. Ces pluies ont provoqué des dégâts sur les routes du Cantal. Ainsi, Philippe Fabregue, directeur général adjoint déplacements et infrastructures du Département, indique : « Le principal point noir est la montée du pas de Peyrol. Côté Murat, la route est accessible. Côté Mandailles, a priori c’est accessible, nous sommes en train de vérifier. En revanche, côté Salers, il y a un éboulement entre le puy Mary et le Falgoux ».
 

Une vidéo montre l'étendue des dégâts.
 

Louis Chambon, maire du Falgoux, a publié quelques photos impressionnantes sur son compte Facebook. Il écrit : "Dégâts importants sur le secteur du Falgoux. Vigilance est le seul mot d'ordre. Secteur à éviter pour rando ou autres...Merci aux personnes et aux services mobilisés depuis cette nuit pour rétablir les routes et aux pompiers et aux bénévoles pour leur aide précieuse au gîte et au camping notamment. Heureusement pas de dégât humain c'est ça l'essentiel à cet instant. Le temps fera le reste".

Des routes inaccessibles

D’autres éboulements se sont produits. Philippe Fabregue poursuit : « Il y a aussi un éboulement entre Sainte-Eulalie et Saint-Martin-Valmeroux. Il y de la boue sur la route au col de Néronne. La route est fermée entre Saint-Cernin et Saint-Illide. Autre secteur touchés : Le Claux, avec une route fermée ». Marc Delort, responsable de la gestion du territoire au Conseil départemental, souligne : « Le principal secteur touché est celui de La Roquebroux-Salers-Condat. Les hommes des services des routes sont à pied d’œuvre depuis 7 heures ce matin. Une soixantaine d’agents sont mobilisés. La priorité est de sécuriser les routes, de fermer les routes inaccessibles. Au fur et à mesure, ils dégagent ce qu’ils peuvent mais les précipitations ont cause des glissements de rocaille, de boue et des chutes d’arbres ».
 

Une situation qui pourrait durer

Depuis ce mercredi 15 septembre, des camions, des pelles et des balayeuses sont en action. Philippe Fabregue craint que certaines routes ne demeurent impraticables plusieurs jours : « Entre Le Falgoux et le puy Mary les conditions d’accès sont très difficiles. La situation peut durer plusieurs jours. Pour le reste des routes, nous n’avons pas encore évalué tous les dégâts et nous ne voulons faire prendre aux automobilistes aucun risque ».
Vous pouvez suivre l'état des routes sur le site InfoRoutes15.

Des records battus

Laurent Garcelon, président de l'association Infoclimat, écrit sur Twitter : « Les records de pluies en 24h sont quasiment tous battus. 151 mm à Salers, 148 mm à St Illide (stations Météo France, 166 mm à Salins et 175 mm à Cheylade ».

François Jobard, météorologue à Météo France indique : « Avec 78 mm agrégés l'échelle du département, cette journée climatologique du 14 septembre 2021 est la plus pluvieuse sur le Cantal depuis au moins 1957, devant le 24 mai 1964 (73 mm "agrégés" sur le département) avec une situation de sud à l'avant d'une goutte froide à l'époque. »
 

Françoise Bosser de Météo France à Aurillac précise : "En fin de soirée et début de nuit, une dégradation orageuse organisée est arrivée par le sud-ouest et a circulé sur le Cantal jusqu'en fin de nuit. L'Ouest et le Nord-Cantal ont été particulièrement arrosés avec des cumuls d'eau très importants et de fortes intensités horaires".

Des cumuls impressionnants

Voici les cumuls en 24 h relevés par les stations automatiques du réseau de Météo France :

  Le Cantal avait été placé en vigilance orange par Météo France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo routes économie transports intempéries