Cantal : la clinique du souffle a trouvé un second souffle

A la Clinique du souffle les Clarines dans le Cantal, le but est de redonner des outils aux malades pour qu'ils puissent retrouver une autonomie.
A la Clinique du souffle les Clarines dans le Cantal, le but est de redonner des outils aux malades pour qu'ils puissent retrouver une autonomie.

Ouverte en 2010 à Riom Es Montagnes, dans le Cantal, la Clinique du Souffle vient de changer de propriétaire. L'établissement spécialisé dans la réhabilitation des maladies chroniques respiratoires est le seul de ce type en Auvergne, et les patients y viennent de toute la France. 

Par Claude Fallas

C'est le 12 mai dernier que la Clinique du Souffle a changé de propriétaire. L'établissement, qui emploie plus de 60 personnes, tient aujourd'hui une place de choix dans le paysage médical du nord Cantal. Ce changement de groupe est d'ailleurs l'occasion pour les nouveaux dirigeants de renforcer et de développer la clinique cantalienne.

De longue durée, évolutives, les maladies respiratoires chroniques sont la plupart du temps invalidantes et souvent à l'origine de complications graves. En 2014, près de 850 patients sont passés dans ces locaux. Des malades pris en charge au sein d'une démarche de soins transversale qui privilégie l'accompagnement ciblé.

Pour Philippe Guérin, directeur médical de la Clinique du Souffle, "le but est de redonner des outils à ces malades pour retrouver une autonomie. Contrairement à ce qu'ils pensent, et peut-être même certains médecins, on peut leur redonner du souffle, des capacités en travaillant sur le muscle et leur rendre une autonomie, c'est-à-dire par exemple remarcher."

Parallèlement à ce travail de réhabilitation pour les patients atteints de maladies chroniques et du métabolisme, les responsables du groupe souhaitent s'appuyer sur l'expertise de ses équipes médicales pour mener une politique de recherche forte.
La Clinique du Souffle change de propriétaire
Reportage : Claude Bernard, Lydie Ribes. Intervenants : Catherine Miffre (Présidente Groupe 5 Santé), Philippe Guérin (Directeur médical de la clinique du souffle)

 

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus