• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cantal : mobilisation contre la fermeture des guichets SNCF dans les gares

Environ 100 personnes se sont rassemblées, jeudi 15 novembre, en garde de Murat dans le Cantal pour conserver le guichet de la gare. / © C.Lamorelle/France 3 Auvergne
Environ 100 personnes se sont rassemblées, jeudi 15 novembre, en garde de Murat dans le Cantal pour conserver le guichet de la gare. / © C.Lamorelle/France 3 Auvergne

Un rassemblement s'est tenu, dans la matinée du jeudi 15 novembre, en gare de Murat dans le Cantal. Une centaine de manifestants a protesté contre la fermeture du guichet prévu au 1er décembre. Dans le département, cinq autres fermetures sont programmées d'ici la fin de l'année. 

Par D.Cros

Ils dénoncent la baisse des services publics et disent non à la fermeture du guichet de la gare de Murat, dans le Cantal, prévue le 1er décembre. A l’appel de la CGT, une centaine de personnes s'est rassemblée, jeudi 15 novembre, devant la gare.
 
 

Une mobilisation qui fait suite à d’autres rassemblements. Depuis le mois de septembre, élus et habitants se sont mobilisés à plusieurs reprises. En effet, la gare de Murat n’est pas la seule concernée dans le département. D’autres gares vont perdre leur guichet d’ici la fin de l’année.
 


"Le Cantal va devenir un désert ferroviaire"

Avec le développement de la vente en ligne et des distributeurs automatiques, de plus en plus de guichets ferment. Les syndicalistes GCT Cheminots dénoncent : "la fin programmée des guichets SNCF dans les gares cantaliennes". Ils expliquent : "Au 1er décembre 2018, SNCF mobilité par le biais de l’activité TER va mettre fin aux guichets des gares de Massiac, Neussargues, Murat, Le Lioran, Laroquebrou et réduction drastique de l’offre de services en gare d’Aurillac. Ces gares vont subir le même sort que la gare de Saint-Flour. Ce service public indispensable à la mobilité et aux populations cantaliennes va".

Claude Prat, secrétaire CGT des Cheminots du Cantal déclare : "Avec toutes ces fermetures, le Cantal va devenir un désert ferroviaire". Puis il ajoute : "Nous nous opposons à l'abandon des territoires ruraux et voulons une présence humaine en gare". 

Cette mobilisation a perturbé le trafic au départ et à destination d'Aurillac est perturbé. Le point sur le trafic : site SNCF.

Contactée par téléphone, la SNCF a déclaré : "Ces fermetures de guichets, dont celui de la ville de Murat, sont consécutives a un changement des habitudes d'achat de notre clientèle. Les gens ne se déplacent quasiment plus en gare. Les ventes au guichet ont chuté de 40% en 4 ans ce qui nous impose de revoir notre système de distribution pour répondre aux nouvelles attentes de nos clients". La SNCF a également ajouté : "La fermeture du guichet ne remet absolument pas en cause la desserte ferroviaire de la gare ni la pris en charge des personnes à mobilité réduite". 



 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus