• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Dans le Cantal les territoires ruraux recherchent de nouveaux actifs

Frédérique Letoquart et Benjamin Robin sont commerçants aux portes de la station du Lioran dans le Cantal / © C. Darneuville - France 3
Frédérique Letoquart et Benjamin Robin sont commerçants aux portes de la station du Lioran dans le Cantal / © C. Darneuville - France 3

Les territoires ruraux du Cantal sont à la recherche de nouveaux actifs, c’est un enjeu économique et démographique. Depuis 2003, plus de cent familles se sont installées et un projet sur 4 est un succès durable.
 

Par Cyrille Genet

La formule fonctionne bien et on en est déjà à la 20ème session départementale d’accueil d’actifs porteurs de projets dans le Cantal : 3 jours du 15 au 17 octobre 2018 pour présenter 200 affaires à reprendre à des candidats à l’installation dans le département.

En 15 ans une centaine de familles se sont installées comme Frédérique Letoquart et Benjamin Robin qui s’apprêtent à passer leur deuxième saison au Lioran. Elle était coiffeuse, il était responsable d’exploitation dans le transport de marchandises, ils tiennent désormais un magasin de souvenirs et de produits locaux : "Avec ma prime de licenciement on est venus en week-end dans le Cantal à Talizat et on est venus ici acheter 3 bâtons de marche. On a discuté avec les anciens propriétaires qui nous ont dit que c’était à vendre et ça s’est fait comme ça" raconte Benjamin.

Il leur a fallu apprendre un nouveau métier : "On a ouvert le 22 juin, on avait passé commande au mois d’avril mais pas beaucoup, donc à partir du 14 juillet on commençait déjà à avoir des trous dans le magasin. Après on a pris le roulement" explique Frédérique.

Mais la greffe semble prendre : "le Cantal, c’est un cadre de vie exceptionnel. Bon, il fait un peu froid… l’hiver".
 
Le Cantal organise des sessions d’accueil pour séduire de nouveaux arrivants
Frédérique et Benjamin Letoquart se sont installés il y a un an à Lavessière près de la gare du Lioran dans le Cantal. Ils ont bénéficié des sessions d’accueil d’actifs. - Reportage : C Darneuville, L. Ribes. Montage : D. Robert

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus