A partir du 30 novembre, 195 pays se réunissent à Paris pour la COP 21. En Auvergne, dans le Cantal, les spécialistes du laboratoire de recherche sur la foudre vont surveiller les travaux avec attention. Ils espèrent un accord universel sur le climat. 

A partir du 30 novembre, 195 pays se réunissent à Paris pour la COP 21. En Auvergne, dans le Cantal, les spécialistes du laboratoire de recherche sur la foudre vont surveiller les travaux avec attention. Ils espèrent un accord universel sur le climat.

Le laboratoire de recherche sur la foudre, entité scientifique unique au monde, regroupe 19 scientifiques dans le Cantal. L'astrophysicien Raymond Piccoli dirige l'unité et constate, à travers l'observation des orages et des éclairs, l'état de notre atmosphère. Conclusion "attristée" de ce spécialiste : Le réchauffement climatique et les polluants ne cessent de dégrader la qualité de l'air. 

En Auvergne, dans le Cantal, les spécialistes du laboratoire de recherche sur la foudre constatent eux aussi les effets du réchauffement climatique et la dégradation de l'air en observant les éclairs. Intervenant : Raymond Piccoli Astrophysicien. Directeur du laboratoire de recherche sur la foudre ©France 3 Auvergne

 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité