Laveissière (15) se bat pour conserver ses trois instituteurs

La petite école de Laveissière dans le Cantal recense trois instituteurs pour 35 élèves. A la rentrée 2016, l'un des postes est menacé. Pour le conserver, tous les parents se mobilisent. Ils ont ralenti la circulation au rond-point du tunnel du Lioran pour faire part de leur mécontentement.

Distribution de tracs, information des conducteurs, les parents de l'école primaire de Lavessière expriment publiquement leur inquiétude. Ils veulent conserver les trois instituteurs de leur école. L’un des postes est menacé. Evelyne Granier fait partie des parents qui se battent. « On arrête les voitures, on explique aux gens avec le sourire pourquoi on est là. C’est pour sauver notre village et notre école ».

A l'école du village, il y a 35 élèves. La plupart des parents avaient tenu à faire le déplacement. Si le poste d'enseignant est bel et bien supprimé  il n'y aura plus de classe de CE2 ni de cours moyen. La scolarisation des élèves concernés se fera  à Murat, à quelques kilomètres de Lavessière. La mort de l'école qui se profilerait. « Les parents qui vont avoir des enfants en CM1/CM2 s’ils partent à Murat peut-être que les petits ils ne vont pas les laisser ici. Ça va faire un arrêt à Laveissière, un arrêt à Murat. Je pense qu’ils vont prendre les enfants et qu’ils vont les amener directement donc on va perdre les autres postes automatiquement », explique Nicole Vigues, maire de Laveissière.

40 élèves à la rentrée 2016

Pour les élus, la fin de l'école aurait de lourdes conséquences sur la vie même du village. « Ça va faire une multitude d’emplois en moins puisqu’on a une atsem (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles) à la maternelle, on a la cantinière. Le boucher va perdre un client. Les agriculteurs ne vendront plus pour l’école », poursuit madame le maire. Des réactions en chaîne catastrophiques pour Laveissière.

Ce jeudi 3 mars, les élus et les parents vont rencontrer l'inspectrice d'académie et porter leurs arguments. L’un d’eux sera essentiel. Une famille de cinq enfants s'est installée à Lavessière. A la rentrée 2016, il y aura donc 40 enfants scolarisables à l'école du village.

Pour le moment, il y a trois instituteurs à la petite école de Laveissière dans le Cantal. L'un des postes est menacé. Tous les parents se mobilisent en ralentissant la circulation au rond-point du tunnel du Lioran. Intervenantes : Evelyne Granier (parent d'élève), Nicole Vigues (Maire de Laveissière).

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité