Les fresques de l'église de Quézac (15) reprennent des couleurs

Publié le Mis à jour le

Depuis 2009, le sanctuaire Notre Dame de Quézac, dans le Cantal, est soumis à d'importantes campagnes de restauration. Actuellement, ce sont les peintures du transept qui retrouvent leurs couleurs.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Le sanctuaire Notre Dame de Quézac, dans le Cantal, est un lieu de pélerinage très fréquenté, depuis le 14ème siècle.
Il a été consacré en 1887 et décoré de fresques monumentales au début des années 1920.

Depuis 2009, il est soumis à d'importantes campagnes de restauration. Actuellement, ce sont les peintures du transept qui retrouvent leurs couleurs. Réalisées en 1922 par le peintre Jean Ningres, elles ont subi depuis les outrages du temps. Le nombre croissant de fidèles qui fréqentent le sanctuaire, la fumée des nombreux cierges qui brûlent, la poussière...expliquent la lente dégradation de l'oeuvre.
C'est au peintre décorateur Alain Paul Denoyelle, et son équipe, qu'ont été confiés les travaux de restauration. Avec une peinture naturelle à la chaux. Et à une quinzaine de mètres de hauteur.
Seuls les tableaux sur toile marouflée vont retrouver leurs couleurs, après nettoyage.

Appel aux dons

Cette nouvelle tranche de travaux s'élève à 100 000 euros. Bien qu'aidée par l'Etat et le Département, la commune propriétaire de l'église ne peut à elle seule financer de tels montants. Elle s'appuie donc sur les dons recueillis par l'association des Amis du sanctuaire de Quézac.

durée de la vidéo: 02 min 19
Restauration du sanctuaire de Quézac ©France 3 Auvergne