Risque d’incendie dans le Cantal : interdiction temporaire des feux

En raison du risque d’incendie dans le département du Cantal, la préfecture a pris un arrêté renforçant la réglementation des feux, à compter du mercredi 24 juillet et jusqu’au 15 septembre inclus. / © Dominique ANDRE / MAXPPP
En raison du risque d’incendie dans le département du Cantal, la préfecture a pris un arrêté renforçant la réglementation des feux, à compter du mercredi 24 juillet et jusqu’au 15 septembre inclus. / © Dominique ANDRE / MAXPPP

Dans le Cantal, la sécheresse et la canicule ont conduit à l’assèchement progressif de la végétation forestière. Aussi, la préfecture a décidé, mercredi 24 juillet, d’interdire jusqu’au 15 septembre, tout feu dans les massifs à risque.
 

Par K.T.

En raison du risque d’incendie dans le département du Cantal, la préfecture a pris un arrêté renforçant la réglementation des feux, à compter du mercredi 24 juillet et jusqu’au 15 septembre inclus.

Interdictions en vigueur dans les massifs à risque :

- l’allumage de tout écobuage ou incinération de végétaux sur pied ou en tas.
- l’allumage de tous feux (barbecues, feux de camp, réchauds à gaz…) hors installations fixes prévues à cet effet. Les allumages de feux sur installations fixes prévues à cet effet sont soumis à demande de dérogation auprès du préfet au moins 15 jours à l’avance. Les barbecues restent autorisés à proximité immédiate des maisons.
- fumer dans tous les bois, forêts, landes et plantations.
- feux d’artifice, ou tout autre moyen pyrotechnique, sauf dérogation et mise en oeuvre des mesures compensatoires fixées par le préfet.
- la circulation des véhicules à moteur thermique à l’intérieur des forêts, bois, plantations, hors routes nationales, départementales et routes communales bitumées et ouvertes à la circulation publique. Cette disposition ne s’applique pas aux propriétaires et ayant-droits, ainsi qu’aux usages professionnels.


Les massifs à risques sont constitués des territoires communaux entiers suivants :

Allagnon-Margeride : Anglards-de-Saint-Flour, Auriac-l’Eglise, Bonnac, Celoux, Chaliers, Charmensac, Chazelles, Clavières, Ferrières-Saint-Mary, La Chapelle-Laurent, Lastic, Laurie, Lorcières, Massiac, Molompize, Montchamp, Peyrusse, Rageade, Ruynes-en-Margeride, Saint- Georges, Saint-Mary-le-Plain, Saint-Poncy, Soulages, Vabres, Val d’Arcomie.
Aubrac : Anterrieux, Chaudes-Aigues, Deux-Verges, Jabrun, La Trinitat, Lieutadès, Saint-Rémyde-
Chaudes-Aigues.
Pinatelle : Allanche, Dienne, Neussargues en Pinatelle, Segur-les-Villas, Vernols.
La Rhue et Dordogne : Ally, Antignac, Arches, Auzers, Bassignac, Beaulieu, Brageac, Chalvignac, Champagnac, Champs-sur-Tarentaine-Marchal, Chaussenac, Condat, Jaleyrac, La Monselie, Lanobre, Le Monteil, Le Vigean, Madic, Mauriac, Méallet, Menet, Riom-ès-Montagnes, Saignes, Saint-Amandin, Saint-Etienne-de-Chomeil, Saint-Pierre, Sauvat, Sourniac, Trémouille, Vebret, Veyrières, Ydes.
Saint-Paul-des-Landes : Lacapelle-Viescamp, Saint-Etienne-Cantalès, Saint-Paul-des-Landes, Sansac-de-Marmiesse, Ytrac.


Dispositions en vigueur en dehors des massifs à risque :

- Il est interdit à toute personne d’allumer du feu (écobuage, incinération de végétaux sur pied ou en tas, etc.) en milieu naturel. Ces interdictions ne s’appliquent pas aux habitations et à leurs dépendances, ainsi qu’aux chantiers, ateliers et usines, sous réserve que toute disposition soit prise pour éviter toute propagation, accidentelle ou non, du feu.
- Les feux d’artifice ou tout autre moyen pyrotechnique sont interdits, sauf dérogation et mise en oeuvre des mesures compensatoires fixées par le préfet.
 

Sur le même sujet

Les + Lus