Cet article date de plus de 6 ans

Selon les organisateurs, le festival d'Aurillac 2015 a été un succès

Du 19 au 22 août, Aurillac (Cantal) accueillait la 30e édition du Festival international de théâtre de rue. Bilan : beaucoup plus de spectacles et des festivaliers plus nombreux. Côté office de tourisme, le volume d'affaires total a quasiment doublé par rapport aux deux dernières années. 
Quelques minutes avant l'ouverture officielle du festival.
Quelques minutes avant l'ouverture officielle du festival. © Valérie Riffard
L'heure du bilan a sonnée pour les organisateurs du Festival du théâtre de rue d'Aurillac. Une trentième édition "marquante" selon le maire d'Aurillac, Pierre Mathonier qui salue une programmation "pour tous les âges, pour tous les goûts".

Beaucoup plus de spectacles, moins de compagnies étrangères

Sur les quatre jours de festival, 757 spectacles ont été proposés au public. Une centaine de plus que l'an dernier (646 en 2014, ndlr.). Au total, 652 compagnies étaient présentes. Parmi elles 44 compagnies étrangères, moins nombreuses que l'an dernier. Une chose est certaine : le public était au rendez-vous. Concernant les spectacles payants, le taux de remplissage était était de 98%, soit l'équivalent de l'an dernier.

Un Office de tourisme moins débordé, et des campings qui se frottent les mains

Contrairement à l'an dernier, l'office de tourisme a été moins fréquenté que d'habitude. Une baisse qui peut s'expliquer par le fait que le "programme unique" du Festival a été proposé à la vente dès le 14 août. Ainsi, une fois le programme obtenu, les festivaliers n'avaient pas forcément le besoin de se rendre à l'office de tourisme chaque jour. Cependant, au final, le volume d'affaires total généré par les ventes de programmes, catalogues, billetterie et « produits dérivés » 
pratiquement doublé par rapport aux 2 dernières années.

De leur côté, les campings1 ont réalisé de bonnes affaires. Avec 4737 emplacements réservés, la fréquentation était en hausse de 37% par rapport à 2014. Conséquence : une nette augmentation du chiffre d'affaire : +28%.

Les navettes Stabus (CABA) ont également fonctionné à plein régime durant les quatre jours du festival. 122 260 allers-retours ont été effectués. Ce qui représente, selon la ville, 9230 festivaliers de plus que l'an dernier sur les navettes "Festival".

1 : Campings d'Aurillac, Arpajon-sur-Cère et Jussac

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre de rue d'aurillac culture théâtre économie