VIDEO. Cantal : à plus de 60 ans, ils se passionnent pour le “walking foot”

Le club du Walking Football Vezels-Labrousse compte une quinzaine de joueurs pour le moment. / © L.Théodore / France 3 Auvergne
Le club du Walking Football Vezels-Labrousse compte une quinzaine de joueurs pour le moment. / © L.Théodore / France 3 Auvergne

Le "walking football" a fait son entrée en jeu à Labrousse, dans le Cantal, ces dernières années. La discipline venue d'Angleterre incite les personnes âgées à pratiquer un sport qui leur est adapté.

Par Antoine Belhassen

Le score ? Impossible à savoir... Daniel, Jean-Louis, "Michou", Jean-Philippe et tant d'autres ne sont pas là pour compter les points. Mais pour s'amuser. Tous sont retraités et profitent, une fois par semaine, d'une partie de "walking football", sur leur terrain communal de Labrousse, dans le Cantal.

Sur la pelouse : pas le droit de courir, interdiction de tacler, les contacts trop rugueux sont prohibés... Les règles sont strictes, mais tout l'intérêt repose sur le fait d'encourager les plus âgés à une activité physique.

La discipline, née en Angleterre il y a une petite dizaine d'années, s'est exportée en France ces dernières années et connaît de plus en plus de succès du côté des seniors. Avec déjà plus de 1 000 clubs, l'activité a attiré l'attention de la Fédération Française de Football (FFF).

Un club à la recherche de joueurs

A la fin de la première mi-temps, les traits sont déjà marqués : "Nous sommes toujours en mouvement même sans la balle. On ne peut pas courir, certes, mais on doit se déplacer à chaque attaque", tente d'expliquer Daniel Hérault le souffle court.

A 74 ans, Daniel est le fondateur du Walking Football Vezels-Labrousse. Ses compagnons de jeu sont d'anciens "footeux" mais surtout des connaissances et des amis : "Nous avons joué tous ensemble pendant de nombreuses d'années. Nous avons voulu remettre ça à notre âge et nous avons trouvé ce système."

"Kylian Mbappé n'a qu'à bien se tenir", plaisante Jean-Philippe en enfilant sa chasuble. A Labrousse, la bonne humeur prime. Cependant, la joyeuse équipe est à la recherche de nouveaux footballeurs en herbe pour compléter ses équipes. Aucune limite d'âge (le doyen de l'équipe est âgé de 80 ans), ni de matériel spécifique requis : le club demande, avant tout, de la bonne humeur.
 

Sur le même sujet

Les + Lus