Des centaines d’interventions après les orages de la nuit de samedi à dimanche

Les intempéries qui ont traversé la région se sont traduites par des pluies intenses acompagnées souvent de vents violents et de foudre. S'il y a eu beaucoup d'interventions des pompiers, dans l'ensemble on enregistre peu de dégâts matériels. On déplore un motard décédé dans la Drôme.
Avant le déferlement d'eau qui a frappé certaines zones de l'Ardèche, le feu de végétation qui s'est étendu à Saint Marcel -Lès-Annonay a brûlé plus de 70 hectares et nécessité l'intervention de 120 sapeurs pompiers pour le fixer, samedi vers 21 heures. Cependant, une soixanaine de pompiers étaient toujours sur place ce dimanche matin pour surveiller un éventuel regain, du fait du vent du sud appelé à souffler. Les habitants qui avaient été évacués ont pu rejoindre leurs domiciles hier tard dans la soirée. 

Les orages ont déclenché 150 interventions dans les deux départements ardéchois et drômois. C'est principalement foudre qui a généré le plus de travail pour les soldats du feu. Plusieurs endroits ont eu affaitre à des départs de feu de végétation, à Saint-Martin-de-Valamas, où deux hectares sont partis en fumée. Près de 70 pompiers sont intervenus pour circonscrire le feu. Même chose à Charmes-sur-Rhône et Boucieu-le-Roi où une pinède a été ravagée de l'incendie.

Dans la Drôme, on a relevé plusieurs incendiescausés là aussi par la foudre, dans un contexte de sécheresse avancée à Rochefort-Samson, Saou, Allan et Lapeyrouse-Mornay.  Parmi les interventions des pompiers, les nombreuses chutes d'arbres tombées sur la chaussée. A noter qu'un TER qui circulait en direction de Briançon a dû être évacué en gare de Crest, après avoir percuté un arbre entre Livron et Crest. C'est dans cette dernière qu'un jeune motard de 15 ans a perdu la vie après que'un arbre soit tombé sur son deux roues. 

 
Dans le Rhône,ce sont essentiellement le sud du département et l’est de Lyon qui ont fait l'objet des plus sérieuses interventions des pompiers. Ces derniers ont comptabilisé une cinquantaine d’interventions, entre 19 et 20 h 30.
A souligner le seul dégât important, à Meyzieu, où la foudre a touché une maison dont le toit s'est enflammé. une vingtaine de pompiers étaient sur place.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo