Cet article date de plus de 3 ans

Les champions paralympiques français se mettent au crochet au profit d'associations

Depuis début janvier, Marie Bochet, Arthur Bauchet, Frédéric François,Yohann Taberlet ont décidé d'occuper leur temps libre en faisant... du crochet ! Les bonnets confectionnés par les quatre champions sont ensuite revendus et les bénéfices reversés à différentes associations. 
Des champions au grand coeur. Depuis début janvier, Marie Bochet, Arthur Bauchet, Frédéric François,Yohann Taberlet ont décidé d'utiliser leur temps libre pour la bonne cause d'après une information repérée par France bleu. 

C'est Marie Bochet qui est à l'origine de l'idée. Passionnée par le travail de la maille, la jeune skieuse de Savoie a formé ses coéquipiers de l'équipe de ski handisport. Ensemble, ils confectionnent des bonnets dont les bénéfices des ventes sont reversés à des associations. 

"C’est l'histoire de 4 potes d'équipe de ski handisport, Marie, Arthur, Yo et Fred qui passent beaucoup (trop) de temps sur les routes pour rejoindre les sites de courses et d'entraînements", expliquent t-ils sur les réseaux sociaux. "Puis un jour 1 crochet est arrivé dans le bus, puis 2, puis 3 et enfin 4. Après 2 saisons, les têtes de chaque membre de chacune des familles habillées de bonnets ou de bandeaux, il a fallu trouver de nouvelles perspectives pour les créations." 


Le projet est alors né : les skieurs vont crocheter des bonnets et des bandeaux et les vendre au profit de petites associations locales. Les bonnets sont mis en vente sur la page Facebook Ski & Cro au prix de 40 euros en moyenne. 

Marie Bochet crochète ainsi pour l'association "Pour que Lana gravisse sa montagne". Arthur Bauchet crochète pour l'association "Petits cadeaux pour gros bobos" et Frédéric François, pour l'association "Loisirs pluriels". Enfin Yohann Taberlet, 36 ans, crochète pour l'association "Vaincre la mucoviscidose". 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport solidarité société handicap