• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les cheminots votent la fin de la grève SNCF à Grenoble

© AFP PHOTO / FRED DUFOUR
© AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Réunis en assemblée générale aujourd'hui, les cheminots de Grenoble ont décidé à 67% de "suspendre" leur grève à compter de mercredi 25 juin à 19h00. Des perturbations du trafic pourraient donc encore être observées dans la journée de demain.

Par Mickael Guiho

Les cheminots de Grenoble mettent fin à leur grève. Réunis en assemblée générale mardi 24 juin, ils ont voté à 67% en faveur d'une suspension du mouvement. Celle-ci prendra effet demain mercredi, à 19h00. Le trafic SNCF pourrait donc encore être perturbé dans la journée.

A Grenoble, le mouvement aura duré 14 jours. La CGT et Sud Rail, les deux syndicats à la manoeuvre, estiment que "le niveau inédit de mobilisation sur le site de Grenoble fera parler de lui".

Un mouvement "suspendu"


Partout en France, la plupart des assemblées de cheminots avaient voté la fin de la grève dès vendredi 20 juin. Ce mardi après-midi, la réforme ferroviaire contestée par les cheminots a été adoptée à l'assemblée nationale.

Dans leur tract de fin de conflit, les syndicats appellent "les cheminots à rester mobilisés dans les mois qui viennent car le processus de la réforme du ferroviaire n’est pas terminé et notre unité syndicale sera plus que nécessaire : consultation du Sénat en Juillet, décrets d’application, déclinaison dans des négociations de branche sur les métiers, convention collective, etc."

Selon les grévistes, la réforme ferroviaire confirme la politique d'ouverture à la concurrence appliquée à la Sncf et commandée par Bruxelles. Les syndicats s'inquiètent notamment le statut des cheminots, l'unicité de la scnf, l'évolution de l'activité fret sncf, ou encore le traitement des dizaines de milliards d'euros de dette accumulés par la société.

Sur le même sujet

Clermont-Ferrand : dites au revoir aux pailles en plastique

Les + Lus