Cet article date de plus de 7 ans

China Jam, l'expédition qui n'aurait pas dû avoir lieu

Ils devaient partir au Pakistan, l'actualité en a décidé autrement. Une équipe d'alpinistes franco-belge vient de réussir l'ascension de China Jam, une immense paroi de 1200 mètres dans le nord ouest de la Chine. Premières images de cette ascension hors du commun.
Un big wall perdu dans l'ouest de la chine, à la frontière avec le Kirghistan
Un big wall perdu dans l'ouest de la chine, à la frontière avec le Kirghistan
Un quatuor d'alpinistes de haut-niveau
Ils aiment aussi bien l'effort extrême que les instruments de musique. Cette équipe hors du commun est constituée de trois grimpeurs belges aussi talentueux que facétieux : Nicolas Favresse, Stéphane Hanssens et Sean Villanueva. Ils sont accompagnés de l'explorateur isérois Evrard Wendenbaum, spécialiste des images en conditions extrêmes. 

 

Attentat terroriste au Pakistan

Fin juin, les quatre copains devaient partir au Pakistan pour un projet d'ascension minutieusement peaufiné. Mais quelques jours avant leur départ, une dizaine d'alpinistes sont assassinés par des talibans au camp de base du Nanga Parbat. A contrecoeur, ils sont contraints d'annuler leur projet et de se trouver un autre objectif.  


Nouvel objectif

Après de longues recherches, ils jettent leur dévolu sur une région sauvage du nord ouest de la Chine à la frontière avec le Kirghistan. Ils y ont repéré une paroi de 1200 m de haut cumulant à presque 5800 mètres d'altitude. A priori, ce big wall ("grand mur") n'a été gravi qu'une seule fois par une équipe russe. Reste à régler les nombreuses démarches administratives...

14 jours accrochés à la paroi

La neige, le froid, l'altitude... l'ascension s'avère éprouvante. Il faut lutter contre le mal des montagne et le mauvais temps. Durant 14 jours les quatre alpinistes se hissent mètre après mètre vers le sommet. Chaque nuit, couchés dans leur portaledge (tente accrochée à la paroi), ils affrontent des températures à -15 degrés.


Le sommet après 19 heures d'ascension non stop 

Le sommet est atteint le 23 septembre à 4 heures du matin. Objectif atteint mais à quel prix...Plusieurs membres de l'équipe ont des gelures aux pieds, parfois très graves, Tous ont le même rêve : rentrer à la maison.


De cette aventure extrême, Evrard Wendenbaum a ramené des images superbes qui donneront lieu prochainement à un film.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne