La citrouille fait la tête à Savas-Mépin en Isère

Un maraîcher a produit plus de 160 tonnes de courges cette année, dont des citrouilles non comestibles. Elles sont destinées à la sculpture pour Halloween. C'est à la demande des enfants qu'il a créé une variété spéciale tête d'Halloween.
 
De la butternut, du potimarron, des citrouilles.... dans le nord Isère, à Savas-Mépin, un maraîcher produit une variété de courge "spéciale Halloween", non comestible.
Chaque année, les enfants réclament des courges pour sculpter des têtes d'Halloween, c'est pourquoi il y a trois ans, Thierry s'est lancé dans cette variété "spéciale Halloween". 


Les cucurbitacées représentent un quart de son exploitation, c'est avec la muscade de Provence qu'il s'est lancé dans la courge, 160 tonnes ont été récoltées cette année malgré un été sec et chaud.
la spéciale halloween représente 5% de la production de courges. Elle est utilisée pour le 31 octobre par les petits et les grands!

Reportage :  A-E. Philibert - D. Semet - Montage : T. Huyn
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
halloween culture patrimoine agriculture économie