Connaissez-vous Papou Poustache, le blogueur à succès qui raconte son Auvergne ?

Depuis plus de 10 ans Jean Piludu alias Papou Poustache raconte son Auvergne sur son blog qui a attiré plus d’un million de visiteurs. Il a publié, sur Internet, plus de 2.000 articles sur l'histoire des villages auvergnats. Tout a commencé en Haute-Loire, dans le village d'Auzon. / © P. Franco / France 3 Auvergne
Depuis plus de 10 ans Jean Piludu alias Papou Poustache raconte son Auvergne sur son blog qui a attiré plus d’un million de visiteurs. Il a publié, sur Internet, plus de 2.000 articles sur l'histoire des villages auvergnats. Tout a commencé en Haute-Loire, dans le village d'Auzon. / © P. Franco / France 3 Auvergne

Depuis plus de 10 ans Jean Piludu alias Papou Poustache raconte son Auvergne sur son blog qui a attiré plus d’un million de visiteurs. Il a publié, sur Internet, plus de 2.000 articles sur l'histoire des villages auvergnats. Tout a commencé en Haute-Loire, dans le village d'Auzon.

Par K.T. avec Pascal Franco

C’est lors d’une séance de prises de vues, sur un belvédère qui surplombe le village médiéval d’Auzon, en Haute-Loire, que nous l’avons rencontré. Jean Piludu, plus connu depuis une dizaine d'années sous le nom de Papou Poustache. Un passionné de photographie et un amoureux inconditionnel de son Auvergne qui partage ses rencontres sur son blog.



Pour alimenter son site internet, il arpente ainsi l'Auvergne, appareil photo en bandoulière.
Pour Papou Poustache, son village d'Auzon est une mine d'articles, il y a toujours une nouvelle photo à prendre, une histoire à raconter.
« Je ne me lasse pas de ce village que j’adore. Ce n’est pas le plus beau d’Auvergne mais il n’est pas loin derrière », plaisante-t-il.

Sur son site plus de 2.000 articles ont été publiés. Ce sont près de 400 villages qui ont ainsi fait l’objet de reportages. Notre blogueur s’est aussi intéressé à l'histoire et aux traditions auvergnates. Son blog  a déjà attiré plus d'un million de visiteurs.


Papou Poustache a un sujet de prédilection : les anciennes installations industrielles, comme le puits de mine de La-Combelle, sur la commune d'Auzat. C'est ici que son père est arrivé de Sardaigne en 1948 pour travailler comme mineur de fond.
« Ce sont nos racines. Les gens ont travaillé, ils ont œuvré à faire de l’Auvergne ce qu’elle est aujourd’hui. Comme moi, les gens ont envie de savoir », explique Papou Poustache.

Avec en moyenne 4 nouveaux articles par semaine, Jean Piludu collecte patiemment une partie de l'histoire de l'Auvergne qu'il aime. Et surtout, il partage ses coups de cœur et découvertes avec le monde entier.



Sur le même sujet

Les + Lus