Coronavirus et confinement : en Auvergne, comment les salles de sport s'adaptent grâce à internet

Fermées en raison du confinement pour lutter contre la propagation du Coronavirus Covid-19, les salles de sport d'Auvergne adaptent leur cours. Elles sont nombreuses à proposer des vidéos et des cours sur internet.
 

Marine et Nicolas Francon de la salle GoForm à Issoire donnent des cours, en direct de leur salon, sur leur page Facebook.
Marine et Nicolas Francon de la salle GoForm à Issoire donnent des cours, en direct de leur salon, sur leur page Facebook. © M.Francon
En raison de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, le confinement a été demandé à la population afin de limiter la propagation du virus. De nombreuses entreprises ont fermé leurs portes, parmi elles, les salles de sport.
 

Garder le lien social

"Nous ne voulions pas lâcher nos adhérents. Le sport est important pour la santé" souligne Carole Muller, responsable marketing et communication chez Elancia. Le club compte 8 salles en Auvergne : 1 dans l’Allier, 1 dans le Cantal et 6 dans le Puy-de-Dôme. "C’était important de rester en contact et d’assurer la continuité des programmes sportifs" ajoute-t-elle.

Même constat dans les autres clubs. "Il est important pour nous de garder un lien social avec nos 4.000 adhérents" déclare Thibault Revel, gérant de 2 des 3 clubs Appart Fitness de l’agglomération de Clermont-Ferrand. Il ajoute : "Nous avons à la base un concept très familial. Nous voulions le conserver même à distance en cette période de confinement".
 

Des vidéos à disposition

Pour garder le contact et proposer des cours tous se sont tournés vers internet et les réseaux sociaux.

Le groupe Elancia, par exemple, propose à ses adhérents des vidéos sur sa chaîne YouTube. Celles déjà postées étaient diffusées dans les différentes salles avant la fermeture. Dans les prochains jours, des vidéos nouvelles et inédites seront mises en ligne.Carole Muller précise : "Nous avons dû nous adapter à la situation actuelle. Les blogs et vidéos à venir seront en lien avec le confinement vécu par tous. Nous proposerons par exemple des cours avec les libellés suivants : bien-être en confinement, faire du sport en appartement ou encore comment ne pas grossir pendant le confinement".
 

Des programmes adaptés à chacun

Les salles d'Appart Fitness sont présentes sur le net. "Là où nous sommes au plus près des gens, c’est avec notre page Facebook" précise Thibault Revel. "Ils voient leur coach, ils peuvent échanger, poster des commentaires. Ils peuvent nous indiquer le matériel à leur disposition chez eux (altères, tapis, balle lestée...) et nous leur faisons un programme sur-mesure".Les sportifs cherchent à rester en forme mais pas seulement. "Depuis le confinement, nous avons 100 personnes inscrites en plus. Elles ne sont pas adhérentes, elles veulent faire du sport. Pour certaines, c’est même l’occasion de s’y mettre" précise-t-il.
 

Des cours en direct sur les réseaux sociaux

Benoît Tardieu est coach sportif. Il dirige la salle de sport Gabs qu’il a ouvert il y a 1 an ½ à Clermont-Ferrand. Il donne des cours à des particuliers mais aussi dans des entreprises et des municipalités. Tous les jours vers 16/17 heures, il organise des séances de 20 à 30 minutes diffusées en direct sur sa page Instagram avec à chaque fois des thèmes différents. "Pour les rendre plus ludiques, j’organise aussi des jeux. Par exemple, je fais un quizz et quand les gens se trompent ils font des abdominaux ou des squatts" explique-t-il. Il donne des exercices variés, accessibles à tous et possibles à faire même pour ceux qui n'ont pas de matériel chez eux.
Voir cette publication sur Instagram

Pq challenge 4 challenges à faire CHEZ SOI Prenez soin de vous Commentez avec vos résultats Plus d'explications dans ma story Bisous de loin

Une publication partagée par Benoît Tardieu (@tardieubenoit) le

La salle de sport et de fitness, GoForm à Issoire dans le Puy-de-Dôme garde le contact via sa page Facebook et sa chaîne YouTube créée depuis le 16 mars. Les deux gérants, Marine et Nicolas Francon donnent rendez-vous, tous les jours, à leurs 400 adhérents pour faire du sport dans la bonne humeur. Et leurs pages restent ouvertes à tous. "Le matin, nous écrivons sur un  tableau un programme de cross training et nous nous filmons en train de l’effectuer" précise Marine. Puis elle ajoute : "Tous les après-midi à 17h30, nous faisons un Facebook Live. Nous donnons un cours en direct. Ca nous permet de garder la forme et de rester en contact". Des cours variés et complets qui mélangent training, stretching ou encore gainage donnés de chez eux. Les vidéos, sont tournées dans leur salon ou dans leur jardin, et sont parfois interrrompues quelques instants pour "régler un petit conflit qui éclate entre nos deux filles" dit en rigolant Marine. Puis elle ajoute : "elle porte des masques de Carnaval, nous voulons les préserver au maximum des réseaux sociaux". Et oui ... c’est ca aussi le télétravail !

Les commentaires sous leurs vidéos sont nombreux. On peut lire : "J’adore", "Merci !", "Trop bien vos cours !" ou encore  "Cela fait du bien physiquement et surtout moralement".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sport