Coronavirus COVID-19 : 5 conseils pour du télétravail en toute sérénité

Le télétravail est un exercice qui peut s'avérer compliqué pour les néophytes ! / © DR
Le télétravail est un exercice qui peut s'avérer compliqué pour les néophytes ! / © DR

Le président Emmanuel Macron a appelé dans son discours jeudi 12 mars à recourir au télétravail, afin d’endiguer l’épidémie de Coronavirus COVID-19. Le blogueur du Puy-de-Dôme Korben travaille à son domicile depuis 14 ans, il nous livre ses astuces pour télétravailler sereinement.

Par Solenne Barlot

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus COVID-19, le président de la République Emmanuel Macron a invité les employeurs qui le pouvaient à recourir au maximum au télétravail. Pour beaucoup de salariés, c’est une pratique nouvelle et qui pose question. Le blogueur spécialisé en technologies et cybersécurité Korben est un habitué du télétravail : il travaille depuis son domicile depuis près de 15 ans. Il réside dans le Puy-de-Dôme et nous livre ses conseils pour rester serein et productif en télétravaillant.

1° Aménager un espace dédié au travail

« Si on a la possibilité, il faut avoir un espace entièrement dédié au travail, dont on peut entrer et sortir comme on entre et on sort du bureau. Cela permet d’éviter les distractions et de créer une vraie coupure physique entre la vie privée et la vie active. Lorsqu‘on travaille à domicile, on peut être tenté de regarder la télé ou de faire les tâches ménagères, ou au contraire, de continuer à travailler en dehors de nos horaires. Avoir un espace dédié peut aider à se concentrer mais aussi à recréer un sas de décompression entre la journée de travail et la vie personnelle. »

2° Conserver des horaires et une routine  

« Il est déconseillé de commencer à travailler dès le saut du lit. Mieux vaut conserver une routine matinale, par exemple prendre sa douche, s’habiller, prendre son petit déjeuner, prendre un café devant son ordinateur avant de commencer à travailler. Le rituel du début de la journée permet de se mettre en condition. Dans la journée, les horaires peuvent être plus flexibles, par exemple, on peut travailler à l’heure du déjeuner et faire une sieste à 15 heures, mais il est important d’avoir un rituel, au moins le matin. Il faut aussi prendre des pauses, comme on le ferait au bureau avec la pause-café : on peut sortir s’aérer, prendre une douche rapide, lire un livre. »

3° Trouver des outils pour communiquer

« En télétravail, on peut se sentir seul, alors il faut continuer à discuter avec ses collègues, via une messagerie d’entreprise. On peut échanger, parler de sujets légers, faire des blagues, garder le lien, et fermer la messagerie lorsqu’on a besoin d’être concentré. Pour les réunions, on utilise la visioconférence, pour les urgences pas trop critiques, les SMS. Le téléphone, c’est plutôt pour les grosses urgences ou les sujets complexes. En tant qu’employeur, on ne doit pas « fliquer » ses employés en les harcelant d’appels ou de mails. Il vaut mieux fonctionner par l’attribution de tâches, comme ça la personne organise son temps comme elle peut. En tant qu’employé, on ne fait pas le mort, lorsqu’on a une tâche à accomplir, on donne une échéance, comme ça, pas d’inquiétude. »

4° Faire attention à sa position

« Lorsqu’on est chez soi, on a tendance à vouloir travailler sur son ordinateur portable depuis son canapé où son lit. C’est une mauvaise idée, le soir on a très mal au dos. Il vaut mieux conserver une position assise comme celle que l’on prend au bureau, se lever régulièrement pour ne pas rester trop statique. Par exemple, quand j’ai un appel, j’en profite pour vider le lave-vaisselle : ça me permet de ne pas rester immobile et de ne pas passer la journée fixé sur l’écran. »

5° Accepter que l’on ne peut pas télétravailler en surveillant les enfants

« Lorsque vous êtes en télétravail, vous avez besoin de calme et de concentration. A moins de travailler très tôt le matin ou très tard le soir, vous ne pouvez pas être à la fois la personne qui surveille les enfants et celle qui travaille. Les enfants font du bruit, ils vous interrompent, ont besoin de vous. Dans la mesure du possible, faîtes garder vos enfants par une tierce personne, un parent ou un baby-sitter. Si vos enfants restent au domicile, ce qui est certainement le cas avec l’épidémie, portez un casque audio pour vous isoler du bruit et fermez la porte de votre pièce dédiée au travail. »

Sur le même sujet

Les + Lus