Coronavirus Covid-19 : des messages sur les poubelles en soutien aux éboueurs de la Loire

Dessins, messages de soutien... Depuis deux semaines, les éboueurs de la Loire reçoivent de nombreuses attentions lorsqu'ils effectuent le ramassage des déchets. 
Malgré le confinement, les poubelles sont toujours ramassées dans la Loire.
Malgré le confinement, les poubelles sont toujours ramassées dans la Loire. © DR
Un dessin pour remercier les éboueurs de leur village. C'est tout naturellement qu'Adéline et sa fille de 9 ans ont pris l'initiative de déposer un message sur leur contener pour saluer le travail des personnes chargées du ramassage des déchets à La Valla-en Gier dans la Loire. "Nous apprécions les services de la Poste, des agents d'entretien... alors on a pensé à ceux qui se lèvent tôt le matin pour nous et qui vont travailler la peur au ventre ! Un petit dessin c'est pas grand chose pour le temps qu'on a chez nous à être confiné", témoigne-t-elle. 

Pluie de messages

Une initiative comme celle de cette boulangère n'est pas isolée. Depuis le début du confinement, de nombreux messages sont dépôsés sur les poubelles, en soutien aux éboueurs. La ville de Saint-Etienne a partagé une photo pour témoigner de ces gestes spontanés des stéphanois et des métropolitains, conscient des risques pris par les éboueurs en cette période de confinement.

Vous êtes incroyables ! Stéphanois et métropolitains ont spontanément accroché des messages de soutien aux agents qui...

Publiée par Ville de Saint-Étienne sur Jeudi 26 mars 2020

Des mesures pour protéger les éboueurs

Malgré les mesures de confinement et la diminution de la fréquence des ramassages, les éboueurs poursuivent leur mission. Afin d'éviter les risques de contamination, les gestes barrières sont appliqués et les horaires de départ souvent décalés entre les équipes... autant de mesures qui complexifient leur quotidien.  

Il est aussi demandé aux habitants de placer les mouchoirs en papier, les masques, gants, etc. dans un sac fermé dans le bac des ordures ménagères. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 société solidarité