Coronavirus COVID 19 et fortes chaleurs : ce qu’il faut faire et ne pas faire

Jeudi 25 juin, l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes a rappelé un certain nombre de recommandations à adopter en cas de fortes chaleurs, dans un contexte d’épidémie de coronavirus COVID 19. Les gestes barrière doivent être maintenus.
 

Jeudi 25 juin, alors qu’une vague de chaleur frappe la région, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a publié un communiqué dans lequel elle rappelle les réflexes à adopter lorsque le mercure grimpe, dans un contexte d’épidémie de coronavirus COVID 19. La première des règles : maintenir les gestes barrière, mais pas seulement. Elle recommande aussi de :  

Les rassemblements doivent être évités au maximum afin de limiter la propagation du virus. 

Le cas d'utilisation de ventilateur ou de climatiseur

L’agence apporte des précisions à propos des systèmes de ventilation et de climatisation. Dans le communiqué, elle indique que : « Le renouvellement régulier de l'air dans tous les espaces clos au moyen d'une aération (ouverture des fenêtres) et/ou d'une ventilation naturelle ou mécanique est nécessaire, quel que soit le contexte ». Ainsi, que le logement soit pourvu ou non d'un système de ventilation naturelle ou mécanique, l’ARS recommande de :

 

En cas d'utilisation d'un dispositif d'appoint individuel, type ventilateur ou climatiseur, à l’intérieur d’une pièce, il est recommandé de :

Dans le communiqué, l’ARS insiste : « Cependant, l’utilisation d’un ventilateur à visée de brassage/rafraîchissement de l'air est contre-indiquée dès lors que plusieurs personnes sont présentes dans un même espace clos, même si elles portent un masque. Un climatiseur individuel, qui prélève l'air dans la pièce puis le restitue à la température désirée, ne renouvelle pas l'air. Il faut donc assurer ce renouvellement de l'air par aération et/ou ventilation (naturelle ou mécanique) ».

A propos des malades du coronavirus COVID 19

Au sujet des malades du coronavirus COVID 19, l’ARS conseille au malade de rester le plus possible dans une seule pièce, une chambre par exemple. L’aération et la ventilation des pièces, où la personne contaminée est isolée, est indispensable. Ces pièces doivent être aérées de façon séparée du reste du logement, en maintenant la porte fermée et en assurant le plus possible son étanchéité.
 

Plus généralement, l’ARS rappelle un certain nombre de gestes à adopter en cas de fortes chaleurs.

Pour les personnes fragiles et leurs proches

Pour les enfants

Pour tous

Surveiller les personnes fragiles

Certaines personnes sont plus exposées aux risques et complications liés à la chaleur et demandent une surveillance particulière :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société canicule météo