Covid-19 : en Isère, Savoie et Haute-Savoie, un quart des habitants a désormais reçu une dose de vaccin

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est par ailleurs à la baisse dans les départements alpins a notifié Santé Publique France dans son point épidémiologique du 14 mai. 

Au centre de vaccination de le Pâquier à Annecy.
Au centre de vaccination de le Pâquier à Annecy. © Grégory YETCHMENIZA / MAXPPP

Depuis plusieurs semaines, la campagne de vaccination s'est accélérée partout en France, comme dans les départements alpins (Isère, Savoie, Haute-Savoie). Selon les données du point épidémiologique régionale de Santé Publique France du 14 mai, ce sont désormais 26,5% des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes qui ont reçu au moins une dose de l'un des vaccins contre le Covid-19. 

Dans les Alpes du nord, c'est en Savoie que la couverture vaccinale est la plus importante. Ce sont en effet 27,7% des Savoyards qui ont reçu au moins une dose de vaccin. En Isère, ce chiffre atteint 26,4%, contre "seulement" 22,5% en Haute-Savoie. Comme nous le racontions hier, la campagne de vaccination se poursuit tout au long de ce pont de l'Ascension dans la région, comme à Grenoble où le centre Alpexpo a vacciné près de 4000 personnes le 13 mai, jour pourtant férié. 

Une baisse nette des nouvelles hospitalisations

La proportion de personnes ayant reçu deux injections de vaccin est évidemment plus basse. Selon Santé Publique France, 13% des Savoyards ont reçu deux doses, contre 11,6% d'Isérois et 10,8% de Haut-Savoyards. 

Cette accélération de la campagne de la vaccination s'accompagne également d'une poursuite de la décrue de l'épidémie en Auvergne-Rhône-Alpes, comme dans les départements alpins. Le nombre de nouvelles hospitalisations a diminué de 24% du 3 au 9 mai à l'échelle de la région. Fait notable, le nombre d'entrées en service de réanimation diminue partout, sauf en Haute-Savoie où une légère hausse a été enregistrée.

Le taux d'incidence est passé sous la barre des 200 cas pour 100 000 habitants dans les trois départements alpins. En Isère, le taux d'incidence est par exemple en chute de 31%. Ce sont 1617 cas positifs qui ont été enregistrés dans le département isérois du 3 au 9 mai, contre 989 en Haute-Savoie et 674 en Savoie. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé