Covid-19 : la fréquentation des stations de ski de Savoie et Haute-Savoie pourrait chuter de 56% pendant les fêtes

La fréquentation des stations de ski de Savoie en Haute-Savoie risque d'être amputée de plus de moitié pour les vacances de Noël. Les incertitudes liées à la crise sanitaire sont principalement en cause.

Des chalets recouverts de neige à la station de Val d'Isère (Savoie) le 9 janvier 2018.
Des chalets recouverts de neige à la station de Val d'Isère (Savoie) le 9 janvier 2018. © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

La foule des grands jours ne sera pas au rendez-vous dans les stations de sport d'hiver de Savoie et Haute-Savoie pour les fêtes de fin d'année. La crise du Covid-19 et la fermeture des remontées mécaniques amputent la fréquentation prévisionnelle de 56% par rapport à la même période l'an dernier dans ces deux départements, selon un baromètre du cabinet Contours pour l'agence Savoie Mont-Blanc.

Lorsque l'enquête a été réalisée, entre le 2 et le 7 décembre, 20% des sondés partant habituellement au sport d'hiver à Noël avaient confirmé leur séjour. La majorité d'entre eux (48%) restaient indécis et 32% avaient renoncé à leurs vacances au ski. Les motifs de non-départ étaient principalement liés aux incertitudes sur l'évolution des consignes sanitaires (51%), sur les activités disponibles (40%) mais aussi à la crainte d'une troisième vague (30%).

Et ceux qui se sont décidés à partir ont bien souvent réduit la durée de leurs vacances en montagne. Les sondés sont 43% à avoir opté pour un court-séjour - de deux à cinq nuits. Soit "une proportion deux fois plus importante qu'à l’habitude", indique l'agence Savoie Mont-Blanc dans un communiqué.

 

"Convaincre les indécis"

La plupart des sondés (64%) expliquent opter pour des vacances au sport d'hiver pour "profiter de bons moments" avec leurs proches. Parmi les autres arguments, les vacanciers avancent le "bon air de la montagne" (62%), "les joies de la neige" (53%) ex-aequo avec le ski alpin qui sera aux abonnés absents des fêtes de fin d'année.

La fermeture des remontées mécaniques pour les vacances de Noël a engendré une annulation de séjour pour 18% des vacanciers et un report pour 33% d'entre eux. Et le ski de fond ne pèse pas le même poids dans la balance. Seuls 24% des sondés disent aller en vacances à la montagne pour faire du ski nordique, selon ce même baromètre.

"Notre grand défi consiste maintenant à convaincre les indécis, qui pèsent encore à date 32 % et de renouer de manière progressive avec la clientèle étrangère de proximité, au fur et à mesure des éclaircies sanitaires espérées au plan européen dans les prochaines semaines", explique Michaël Ruysschaert, directeur général de l'agence Savoie Mont-Blanc dans un communiqué. La période de Noël et du Nouvel An représente, pour les 112 stations des Pays de Savoie, 19% des 41,1 millions de nuitées enregistrées chaque année.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme vacances sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société