Covid-19 : la Suisse impose 10 jours de quarantaine aux voyageurs en provenance du sud de la France

La Suisse prend de nouvelles mesures pour tenter de freiner l'épidémie de coronavirus. A compter du 1er février, les voyageurs en provenance de la région Paca et de plusieurs pays, particulièrement touchés par le virus, devront observer une quarantaine de 10 jours, sous peine d'une forte amende.

La douane de Bardonnex entre la Haute-Savoie et la Suisse - Photo d'illustration
La douane de Bardonnex entre la Haute-Savoie et la Suisse - Photo d'illustration © Grgory YETCHMENIZA - Maxppp

La Suisse a mis la région française de Provence-Alpes-Côte d'Azur ainsi que Monaco sur sa liste rouge et les voyageurs se rendant dans le pays alpin devront donc -sauf exceptions- se soumettre à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Parmi les pays frontaliers de la Suisse, le Land de Thuringe en Allemagne, de Salzbourg en Autriche ainsi que les régions italiennes d'Emilie-Romagne et du Frioul-Vénétie Julienne ont également été ajoutées à la liste publiée par le ministère helvétique de la santé. Parmi les nouveaux pays ajoutés au document on trouve aussi Chypre, l'Espagne, l'Estonie, Israël, la Lettonie, le Liban, Malte, le Portugal et la slovaquie. La décision d'inscrire un pays ou une zone sur la liste dépend de l'incidence des 14 derniers jours, à savoir le nombre de nouvelles contaminations pour 100.000 personnes enregistré au cours de cette période. Si l'incidence dans un pays dépasse au moins de 60 celle de la Suisse, le pays est inscrit dans la liste.

La situation sanitaire reste très tendue en Suisse. Plutôt épargnée par la première vague de l'épidémie, la Confédération est frappée de plein fouet par la deuxième. Le 18 janvier dernier, elle avait déjà pris plusieurs mesures pour tenter de contenir l'épidémie, dont la généralisation du télétravail et la fermeture des magasins "ne vendant pas des biens de consommation courante"

A leur arrivée, les voyageurs en provenance de ces régions ou pays devront rentrer chez eux ou aller dans un hébergement adapté, et y rester pendant 10 jours. Ils devront également signaler leur présence aux autorités du canton où ils résident sous peine d'une amende qui peut atteindre 10.000 francs suisses (environ 9.300 euros), souligne le site du ministère de la santé. Un test Covid-19 négatif ne permet pas de lever l'obligation de quarantaine, précisent les autorités.

L'obligation de quarantaine ne concerne pas les personnes en voyage d'affaires pour une raison importante et dont le déplacement ne peut être reporté, les personnes voyageant pour des motifs médicaux importants et dont le déplacement ne peut être reporté ou encore des passagers en transit qui ont séjourné moins de 24 heures dans un État ou un territoire à risque élevé d'infection.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 suisse santé international