Déconfinement et beau temps : les gendarmes lancent un appel à la prudence aux motards

C'est le premier vrai week-end de déconfinement, et le beau temps lui donne une saveur toute particulière. Les motards sont nombreux à retrouver le plaisir de rouler. Les gendarmes les appellent à reprendre avec prudence. Un accident mortel a déjà eu lieu hier en nord-Isère

Les autorités lancent un appel à la prudence dans les trois départements alpins Photo d'archives.
Les autorités lancent un appel à la prudence dans les trois départements alpins Photo d'archives. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Les beaux jours et la fin de la limite des 10km incitent à une sortie en moto, et à savourer le goût de la liberté retrouvée.

En cette saison, ils sont nombreux à sillonner les routes des Alpes pour découvrir villages et paysages, mais les gendarmes appellent les motards à reprendre avec douceur et prudence.

Même si "ça ne s'oublie pas, comme le vélo", reprendre le guidon après des mois et des mois sans pratiquer peut inciter à trop de hardiesse, et faire malgré tout perdre ses meilleurs réflexes.

Un motard a trouvé la mort hier dans une collision en nord-Isère.

Chaque printemps, la grande majorité des accidents impliquant des deux-roues sont nombreux, et 80 % d'entre eux sont en général "le fait de motards qui sont trop optimistes sur leur vitesse, sur leur comportement "explique le chef d’escadron Hervé Rouzier, commandant de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR 38)

"Après une longue période de bridage et de confinement il s'agit d'abord de contrôler et réviser sa machine, si possible faire réviser sa mécanique, contrôler la pression de ses pneumatiques car on constate trop souvent à cette époque des pneus usés" insiste l'officier.

Même par grand beau temps il est obligatoire de porter un casque et des gants. C'est la loi, et les manquements sont verbalisables. Il est recommandé de porter une tenue adaptée, qui puisse protéger en cas de chute ou d'accident.

l’EDSR 38 a dès hier déployé l’ensemble de ses unités sur le terrain pour verbaliser les comportements dangereux.

Ballade en 🏍 sous le soleil des 🏔 ? Les beaux jours et la fin de la limite des 10km incitent à une sortie en moto…...

Publiée par Gendarmerie-Isere sur Samedi 8 mai 2021

Des "journées trajectoire de sécurité" 

Au-delà de la verbalisation, les gendarmes de l’EDSR de l’Isère proposent régulièrement des “Journées trajectoire de sécurité”, aux motards civils.

Pandémie oblige, l'organisation a été chamboulée, puis révisée. les ateliers de maniabilité ont été annulés, et remplacés par une présentation de la trajectoire de sécurité. Par groupe de cinq, encadrés par un motard de l’EDSR, ils partent rouler sur un parcours pour travailler cette trajectoire .

Car outre la vitesse, la mauvaise trajectoire est l'un des facteurs majeurs à l'origine des accidents. Le motard se déporte tellement en sortie de virage qu’il se retrouve sur l’autre voie . Et cette erreur peut être fatale.

Pour se refaire la main, et retrouver vos repères, sachez que malgré la pandémie qui a amené à annuler des sessions, les journées de sensibilisation ont repris.

Les JTS de l'EDSR 38 reprennent. En raison de la pandémie, le format de la journée est modifié Rendez-vous sur notre...

Publiée par Edsr Isere sur Lundi 15 mars 2021

Pour tout savoir des dates et des modalités d'inscription, rendez-vous sur le site ICI sur le site de L'EDSR

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement sécurité routière société sécurité