Découvrez où les bébés naissent le plus hors mariage en Auvergne-Rhône-Alpes

En 2017, 770 000 bébés sont nés en France, dont 60 % hors mariage. En Auvergne-Rhône-Alpes, c’est dans le Cantal qu’ils sont les plus nombreux, selon une étude publiée par l’Insee, en septembre 2018.
En 2017, 770 000 bébés sont nés en France, dont 60 % hors mariage. En Auvergne-Rhône-Alpes, c’est dans le Cantal qu’ils sont les plus nombreux, selon une étude publiée par l’Insee, en septembre 2018.
En 2017, 770 000 bébés sont nés en France, dont 60 % hors mariage. En Auvergne-Rhône-Alpes, c’est dans le Cantal qu’ils sont les plus nombreux, selon une étude publiée par l’Insee, en septembre 2018. © Pierre HECKLER / MAXPPP
C’est l’une des conséquences du recul du mariage en France : le nombre d’enfants nés de parents non mariés ne fait que croître au fil des années. Dans une étude publiée au mois de septembre, l’Insee rapporte qu’en 2017  60 % des naissances ont eu lieu hors mariage. La région Auvergne-Rhône-Alpes est dans la moyenne nationale avec 56,6 % de naissances hors mariage, loin derrière la Bretagne (69 %) et la Nouvelle-Aquitaine (67,8%).
Part des enfants nés hors mariage par région du domicile de la mère (Source Insee)
Infogram
 

Dans le Cantal, les ¾ des bébés naissent hors mariage



Lorsqu’on étudie ces chiffres par département, on s’aperçoit qu’en Auvergne-Rhône-Alpes, c’est dans le Rhône qu’est enregistré le plus bas taux de naissances hors mariage (47,8 %) tandis que le Cantal décroche la première place avec 74,3 %, soit 3 naissances sur 4.
L’Ardèche, l’Allier, la Haute-Loire, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme et la Drôme présentent des chiffres au-dessus de la moyenne nationale.
Part des enfants nés hors mariage par département du domicile de la mère en 2017
Infogram

Outre le développement du PACS (Pacte civil de solidarité) et des unions libres, le recul de l’âge du mariage explique que ces naissances hors mariage sont devenues majoritaires, dès 2006. « Les naissances hors mariage sont dorénavant le fait de couples stables (…) et les enfants nés hors mariage sont le plus souvent reconnus par leur père : en 2017, 84 % des enfants nés hors mariage ont été reconnus par leur père à la naissance », précise l’Insee.

L’intégralité de l’étude de l’Insee est à retrouver ici.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
démographie société