DIAPORAMA. Devant le tribunal administratif de Grenoble, les "pour" et les "contre" Center Parcs

Ce jeudi 2 juillet, le rapporteur public du tribunal administratif de Grenoble a demandé l'annulation de l'un des arrêtés préfectoraux indispensable au projet de construction du Center Parcs de Roybon. Aux portes du tribunal, les deux groupes de manifestants sont restés calmes. 

Ils étaient un peu plus de 80 devant le tribunal administratif de Grenoble. Près de 60 CRS étaient venus les encadrer. Mais entre "pro" et "anti" Center Parcs, l'atmosphère est restée tout au long de la matinée, très bon enfant. Tout ce petit monde devrait néanmoins se retrouver assez vite. L'affaire ayant été mise en délibéré au 16 juillet. 

Diapo-vidéo
durée de la vidéo: 01 min 14
Devant le tribunal administratif de Grenoble, deux mondes se font face



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
projet center parcs société justice environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter