MINUTE PAR MINUTE. Obsèques de Maëlys : 800 personnes pour un dernier hommage à la Tour-du-Pin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon avec Marion Feutry et nos envoyés spéciaux Jordan Guéant, Aurélie Massait, Didier Albrand et Maxime Quemener.

Plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement ce samedi 2 juin 2016 à la Tour-du-Pin en Isère pour rendre hommage à Maëlys. La cérémonie publique était retransmise sur un écran géant. La fillette a ensuite été inhumée dans l'intimité familiale. Récit de la journée minute par minute.

Les obsèques de la petite Maëlys ont eu lieu ce samedi 2 juin 2018 à la Tour-du-Pin, en Isère. L'inhumation s'est déroulée dans l'intimité familliale mais la cérémonie à l'église était publique et retransmise sur un écran géant. Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour venir rendre un dernier hommage à la fillette. La cérémonie a notamment été marquée par les prises de parole très émouvantes de ses parents et de sa grande soeur.











16h43 : Notre envoyé spécial Jordan Guéant revient sur la cérémonie d'hommage à Maëlys avec notamment les messages d'amour de la maman et de la grande soeur de la fillette.







16h35 : de nombreux anonymes ont assisté à la cérémonie.





16h15 : la foule applaudit au passage de la famille et du cercueil, la maman de Maëlys est en pleur rapporte notre envoyé spécial Jordan Guéant. Maëlys doit à présent être inhumée dans l'intimité familiale au cimetière de la Tour-du-Pin.





16h10 : les parents et la soeur de Maëlys sortent de l'église.





16h05 : le cercueil de Maëlys sort de l'église. Les cloches sonnent. On entend la bande originale du film "Le Titanic".





15h54 : de nombreux anonymes écrivent quelques mots sur les registres de condoléances installés devant l'église.









15h43 : les cloches sonnent. La bénédiction du cercueil de Maëlys se poursuit dans l'église.





15h30 : la cérémonie s'achève par une bénédiction. On entend toujours les chants religieux mais les premières personnes commencent à sortir, les yeux rougis.





15h16 : très digne, la grande soeur de Maëlys, Coline, prend à son tour la parole : "Je suis venue te dire au revoir en attendant le paradis. Avec toi je me sentais bien. Tu me disais que tu voulais être agricultrice et joueuse de football comme cristiano Ronaldo notre joueur préféré. J’ai beaucoup de chance de t’avoir eu pendant 9 ans de ma vie. Je voulais te dire je t’aime, un mot qui n’à jamais été dit entre nous. Ta sœur Coline qui t’aime de tout son cœur".





15h14 : la foule présente sur le parvis écoute sans un bruit la cérémonie retransmise sur écran géant.





15h12 : la grand-mère de Maëlys prend la parole : "Tout au long de ton absence, des larmes ont coulé sur nos joues. Chez mamie et papi tu venais passer quelques jours avec Coline, que de souvenirs ! Nous avons un soutien énorme de la France entière et même au delà. Maëlys nous voudrions te parler et encore te parler.

Maëlys envole toi vers le ciel étoilé. Repose en paix princesse. Ta mamie ton papi".




15h00 : Monseigneur de Kerimel : "En quittant ce monde elle a été accueillie par Dieu, j’en suis sûr. La mort ne peut éteindre l’amour. Les relations d’amour que Maëlys a tissé avec vous ses parents sa famille ses proches ne finiront pas. Faut il que nous vivions en nous méfiant les uns des autres encore plus ? Allons nous nous laisser vaincre par le mal ? Nous pouvons contribuer à la victoire du bien sur le mal. Nous qui sommes capables de beaux élans de solidarité. Comment pouvons nous rester mobilises pour construire une solidarité plus fraternelle ? Que Maëlys nous aide à tirer les leçons de son martyr. Pour que le bien triomphe".







14h54 : Monseigneur de Kerimel : "Mais nous sommes là pour l’espérance. Maëlys a quitté ce monde, nous la croyons auprès de Dieu".





14h52 : Monseigneur de Kerimel, Evêque de Grenoble préside la cérémonie : "La France entière a été bouleversée par la disparition de Maëlys, par ses souffrances, les souffrances de ses parents. La douleur de ne pas savoir et la douleur de la triste nouvelle. Nous voudrions tellement pouvoir consoler vos cœurs. Avec vous nous sommes blessés".



14h40 : environ 300 personnes sont rassemblées à l'intérieur de l'église. 350 personnes sont sur le parvis et assistent à la cérémonie sur un écran géant.





14h37 : le papa de Maëlys : "Maëlys n'est plus là, il y a toujours ta place vide à la table familiale marquant le vide que tu laisses dans nos vies".



14h35 : le papa de Maëlys prend la parole : "Je me souviens quand on était en vacances au Portugal, tu voulais à tout prix que je te prenne des chaussures de foot pour la rentrée en septembre.

J'aurais tout donné pour vivre ces moments là avec toi".






14h32 : la maman de Maëlys : "Je ne baisserai jamais les bras. Maëlys, tu ne souffres plus maintenant, repose en paix, tu es et tu seras dans nos coeurs pour toujours, jamais je ne t'oublierai".



14h30 : la maman de Maëlys prend la parole au début de la cérémonie : "La maison est triste sans toi, sans ta joie de vivre et tes sourires. Tu me manques". "Maëlys neuf mois que nos vies sont brisées. Enfin en ce jour, je suis près de toi. Tu étais une enfant innocente dynamique et généreuse".



14h22 : le cercueil de Maëlys entouré de ses proches à l'entrée de l'église.





14h15 : L'Evêque Guy de Kerimel accueille la famille de Maëlys.





14h05 : le convoi funéraire arrive à l'église.







13h55 : quelques dizaines de personnes sont invitées à entrer dans l'église.







13h45 : le père de la petite Fiona assassinée en Auvergne est présent lui aussi aux obsèques. 





13h28 : "Courage, sincères condoléances", c'est le message que vient d'inscrire Joëlle, une habitante de Morestel dans l'un des registres mis à disposition devant l'église.



13h15 : Plusieurs dizaines de personnes sont déjà massées devant l'église Notre-Dame-de-l'Assomption où doit se dérouler la cérémonie religieuse à partir de 14h30.







13h02 : Les parents ainsi que la soeur et la grand-mère de Maëlys devraient prendre la parole lors de la cérémonie religieuse qui doit débuter à 14h30, explique l'un de nos envoyés spéciaux à la Tour-du-Pin, Jordan Guéant.







12h42 : plusieurs dizaines d'employés municipaux, policiers en civil et en tenue sont mobilisés pour assurer la sécurité et la circulation dans la ville tout au long de la journée.







12h30 : 2 heures avant le début de la cérémonie, de nombreuses personnes sont déjà présentes aux abords de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption. Elles veulent rendre hommage à Maëlys et soutenir ses parents.







12h02 : La plupart des commerces de la Tour-du-Pin sont fermés ce samedi. Cette agence immobilière a totalement modifié sa devanture pour rendre hommage à Maëlys.







11h40 : Les parents d'Arthur Noyer, le jeune militaire que Nordahl Lelandais reconnait avoir tué "accidentellement", sont arrivés à la Tour-du-Pin. Ils vont assister aux obsèques de Maëlys.





Cécile et Didier Noyer sont venus pour être aux côtés des parents de Maëlys. Le corps de leur fils ne leur a pas encore été rendu. Il fait toujours l'objet d'analyses. Ils attendent de pouvoir l'inhumer.







11h30 : Rabia, une habitante de l'Isle-d'Abeau est venue déposer des fleurs. Elle veut  rendre hommage à Maëlys et "donner du courage aux parents". Pour elle, "les enfants sont des innocents".







11h20 : Un écran géant a été installé sur le parvis de l'église. 600 personnes pourront assister à la cérémonie grâce à cet écran.







11h02 : Selon BFMTV, les parents du caporal Arthur Noyer assisteront aux obsèques de Maëlys. Comme pour Maëlys, Nordahl Lelandais a également reconnu avoir tué le jeune militaire "de façon accidentelle".



10h32 : des registres sont prévus à l'entrée de l'église pour que chacun puisse écrire un petit mot.





10h20 : ce samedi matin, plusieurs commerces de la Tour-du-Pin arborent des ballons blancs pour rendre hommage à Maëlys.





Fatima Roche est l'une de ces commerçantes qui a accroché des ballons blancs.





10h10 La cérémonie publique en l'église Notre-Dame-de-l'Assomption doit débuter à 14h30. Elle sera conduite par l'évêque de Grenoble, Monseigneur Guy de Kerimel. La famille de Maëlys a demandé que seules des "fleurs blanches et naturelles" soient déposées dans l'église. Les premières fleurs ont été déposées sur les marches de l'église.





Seules 400 places sont disponibles dans l'église. Elles seront réservées en priorité à la famille et aux amis de Maëlys. Un filtrage aura lieu à l'entrée. Aucun journaliste ne sera autorisé à entrer dans l'église.



L'émotion a été grande autour de la mort de Maëlys. La commune ainsi que la préfecture s'attendent à voir arriver plusieurs centaines d'anonymes ce samedi à la Tour-du-Pin pour rendre hommage à la fillette et pour soutenir la famille.



Pour permettre au plus grand nombre de se recueillir, un grand écran a été installé sur le parvis de l'église. 600 personnes doivent pouvoir prendre place à cet endroit.



Un plan de circulation spécial pour cette journée a été mis en place. Les abors de l'église ainsi que plusieurs rues adjacentes sont interdites à la circulation. 7 parkings ont également été prévus.





Voici le plan de circulation pour ce 2 juin.





La petite Maëlys avait disparu lors d'une fête de mariage fin août 2017 sur la commune de Pont-de-Beauvoisin, situé à une vingtaine de kilomètres de la Tour-du-Pin. Son corps avait été retrouvé le 14 février dernier en Savoie sur les indications de son meurtrier présumé, l'ex militaire Nordahl Lelandais.



Maëlys habitait avec ses parents et sa grande soeur à Mignovillard, un petit village du Jura. En Franche-Comté, la mort de la fillette a provoqué un immense élan de solidarité. Les salariés de l'hôpital de Pontarlier (Doubs) où travaille Jenifer De Araujo comme infirmière de nuit lui ont donné 572 jours de RTT. Les collègues de l'école d'infirmière de la maman, ont lancé très vite après la disparition de la petite jurassienne une cagnotte en ligne. Plus de 3000 personnes ont fait un don à ce jour. La cagnotte reste active.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité