REPLAY VIDEO. Championnats du monde de cyclisme : revoir la victoire de Julian Alaphilippe

Dimanche 27 septembre, l’épreuve de course en ligne des Championnats du monde de cyclisme sur route s'est tenue à Imola, en Italie. Le Montluçonnais Julian Alaphilippe a été sacré champion du monde. Vous pouvez voir ou revoir la course.

Julian Alaphilippe faisait figure d'outsider pour la course en ligne du dimanche 27 septembre à Imola en Italie. Il a remporté le titre de champion du monde.
Julian Alaphilippe faisait figure d'outsider pour la course en ligne du dimanche 27 septembre à Imola en Italie. Il a remporté le titre de champion du monde. © MARCO BERTORELLO / AFP
Après le contre-la-montre du vendredi 25 septembre, l’épreuve de course en ligne des Championnats du monde de cyclisme sur route s'est tenue dimanche 27 septembre à Imola en Italie.

Vous pourrez voir ou revoir cette course de 258,2 km.
Championnats du monde de cyclisme sur route - Course élite hommes

Alaphilippe champion du monde

C’est une victoire historique. Pas moins de 23 ans après Laurent Brochard, en 1997 à Saint-Sébastien, c’est au tour de Julian Alaphilippe d’être sacré champion du monde de cyclisme, lors de la course en ligne, ce dimanche 27 septembre, à Imola en Italie. Après une épreuve plutôt morne, Julian Alaphilippe a placé une attaque à 17 km de l’arrivée sur le circuit Enzo et Dino Ferrari. Le coureur originaire de Montluçon est sorti au sommet de la Cima Galisterna et a décroché ses adversaires. Le Français a résisté en solitaire, grimaçant et se retournant régulièrement mais a réussi à s’offrir le maillot arc-en-ciel. Il a compté jusqu’à 15 secondes d’avance sur ses poursuivant. Julian Alaphilippe a franchi la ligne d’arrivée en premier, devant le belge Wout Van Aert et le Suisse Marc Hirschi. 
 

Une course au profil exigeant

Cette course au profil exigeant, quelque 5 000 mètres de dénivelé au total répartis sur les deux côtes du parcours, avait découragé le tenant du titre, le Danois Mads Pedersen, couronné à la surprise générale l'an passé dans le Yorkshire (Grande-Bretagne), ainsi que le Néerlandais Mathieu van der Poel. Le Slovaque Peter Sagan, trois fois titré entre 2015 et 2017, a lui aussi renoncé en début de semaine. Le Colombien Nairo Quintana, qui s'est expliqué mardi soir à propos des soupçons de dopage pesant sur son entourage proche, a également renoncé. En revanche, la plupart des grimpeurs sont annoncés au départ. Tout comme le Belge Wout van Aert, l'un des hommes les plus en vue du récent Tour de France, qui sera avec Greg Van Avermaet le chef de file de la sélection belge. Huit coureurs français ont été retenus pour l’épreuve par le sélectionneur Thomas Voeckler : Julian Alaphilippe, Julien Bernard, Kenny Elissonde, Valentin Madouas, Guillaume Martin, Rdusy Molard, Quentin Pacher, Nans Peters.
Le Montluçonnais Julian Alaphilippe faisait figure d’outsider. Il s’agissait de sa 5e participation. En 2018, il avait signé son meilleur résultat, avec une 8e place. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément pour Julian Alaphilippe. Intouchable l’an dernier, le coureur est plus irrégulier depuis le début de saison 2020 et il peine à retrouver son niveau de l’année dernière.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sur route cyclisme sport