DIRECT VIDEO. Championnats du monde de cyclisme : suivez la course en ligne hommes, dimanche 29 septembre dès 13h35

Julian Alaphilippe est l’un des favoris de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme, dimanche 29 septembre, dans le Yorkshire (Grande-Bretagne). / © JEFF PACHOUD / AFP
Julian Alaphilippe est l’un des favoris de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme, dimanche 29 septembre, dans le Yorkshire (Grande-Bretagne). / © JEFF PACHOUD / AFP

Accompagné notamment par l’Auvergnat Rémi Cavagna, Julian Alaphilippe est l’un des favoris de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme, dimanche 29 septembre, dans le Yorkshire (Grande-Bretagne). Epreuve à suivre en direct dès 13h35.
 

Par France 3 Auvergne avec AFP

Pour la course en ligne des championnats du monde de cyclisme, dimanche 29 septembre, l’Auvergnat Julian Alaphilippe, chef de file du clan français, espère faire un coup dans le Yorkshire. "On vise le titre avec Julian", annonce le nouveau sélectionneur national Thomas Voeckler, dans la foulée d'un Tour de France longtemps bleu-blanc-rouge. Le maillot irisé dans l'épreuve majeure des Mondiaux, la course en ligne échappe aux Français depuis la victoire de Laurent Brochard en 1997.

Suivez en direct dès 13h35 la course en ligne hommes.
A ses côtés, le cycliste originaire de Montluçon (Allier) pourra compter sur ses coéquipiers : l’Auvergnat Rémi Cavagna, Julien Bernard, Tony Gallopin, Christophe Laporte, Anthony Roux, Florian Sénéchal et Benoît Cosnefroy.
 

Les absents, comme à chaque fois, sont nombreux (Froome, Bernal, Nibali, T. Dumoulin, S. Yates, Pinot, Bardet, Uran, Ewan, Groenewegen, etc). En raison de la date, en fin de saison, et surtout du profil du parcours, moins sélectif que le circuit autrichien d'Innsbrück 2018 mais gage cependant d'une course éprouvante. Les purs spécialistes des cols et des sprints ont le plus souvent fait l'impasse.
 A décortiquer la liste des favoris pour le titre majeur qui sera attribué au bout de quelque 285 kilomètres -une distance rarement atteinte dans la saison-, les puncheurs, habitués aux classiques, sont privilégiés.
En Grande-Bretagne, la concurrence s’annonce rude pour Alaphilippe : Peter Sagan, Mathieu van der Poel, Michael Matthews et Matteo Trentin font partie des principaux rivaux du coureur montluçonnais. Mais comme sur toute la saison et notamment sur le Tour de France, on n’est pas à l’abri d’un nouvel exploit de Julian Alaphilippe.

 

Sur le même sujet

Les + Lus