VIDEO. Coupe de France de football : revivez la victoire de Chamalières face à Andrézieux Bouthéon

Le FC Chamalières ( Puy-de-Dôme) a remporté la rencontre face à Andrézieux Bouthéon (Loire), ce dimanche 14 février, pour le 8ème tour de la Coupe de France de football. Menés 1-0 à la mi temps, les Chamalièrois sont revenus au score en seconde période avant de s'imposer aux tirs au but (5-3).

Le FC Chamalières reçoit Andrézieux Bouthéon, ce dimanche 14 février, pour le 8ème tour de la Coupe de France, au stade Claude-Wolff.
Le FC Chamalières reçoit Andrézieux Bouthéon, ce dimanche 14 février, pour le 8ème tour de la Coupe de France, au stade Claude-Wolff. © FFF

Ce dimanche 14 février, le FC Chamalières (Puy-de-Dôme) s'est imposé face à Andrézieux Bouthéon FC (Loire) à l’occasion du 8ème tour de la Coupe de France de football. Menés en première mi-temps, les joueurs de Chamalières sont entrés fort en deuxième période et ont égalisé grâce à un tir du numéro 10 Anthony Rance. La victoire s'esr jouée aux tirs au but (5-3). Les joueurs d'Arnaud Macantei accèdent donc aux 32èmes de finale de la Coupe de France. Le match se jouait à huis clos en raison du contexte sanitaire, mais vous pouvez revivre cette victoire grâce à notre replay.
 


 

Des équipes qui se connaissent bien

Les deux équipes se connaissent bien puisque l’an dernier, elles évoluaient dans la même poule en championnat. Elles s’étaient donc affrontées à deux reprises pour une victoire de chaque côté. Chamalières avait remporté le match retour, c’était il y a un an, sur le score de 1-0 à Andrézieux. Mais pour l’entraîneur de Chamalières, Arnaud Marcantei, il faut oublier le passé : « Ils ont beaucoup évolué dans leur effectif comme nous et puis cette année ils ne sont pas dans notre poule. Même si on connait le club, le coach, il ne faut pas s’appuyer sur ce que l’on connaissait d’eux ». 
 

Une reprise sportive réussie 

Après avoir été privé de compétition pendant trois mois, la Coupe de France a permis aux hommes d’Arnaud Marcantei de retrouver le chemin des terrains. Une sorte de privilège. « On se sent bien, on monte en puissance. Cela a été difficile au début de retrouver le rythme, il a fallu travailler pour revenir au top mais grâce à ces deux matchs nous sommes en forme ». Après avoir éliminé Beaumont (Régional 2 ; 0-2) pour leur retour à la compétition le 31 janvier, les Chamaliérois sont sortis vainqueurs du choc face à Moulins-Yzeure (0-0 ; 5 t.a.b à 4). Là encore les deux équipes se connaissaient bien. Toutes deux évoluent dans le même championnat de National 2. Une deuxième victoire importante pour le club puydômois qui, en coulisses, connaît quelques turbulences. Didier Chastang, président depuis 14 ans, a été démis de ses fonctions par le comité directeur du FC Chamalières un jour avant le match face à Beaumont.

Un format inédit 

La crise sanitaire n’a pas eu raison de la Coupe de France mais elle a contraint la Fédération française (FFF) de football à la repenser sous un format inédit. En effet, la FFF a organisé l’épreuve en deux tableaux : d’un côté les clubs professionnels Ligue 1 et Ligue 2, de l’autre les amateurs. Cette année, il faudra aller jusqu’aux 16ème de finale de la compétition pour espérer affronter une équipe professionnelle. Pour espérer se mesurer aux plus grands, le FC Chamalières doit donc encore remporter deux matchs. « On est déterminés et ultra motivés. La Coupe de France, c’est un moment à part pour les joueurs. Il y a une attente et un stress plus important qu’en championnat. Il faut qu’on joue à 200% », expose Arnaud Marcantei, entraîneur du FCC. En cas de victoire dimanche face à Andrézieux, les Chamaliérois affronteront en 32 ème de finale le vainqueur du match : Le Puy Foot 43 Auvergne (N2) - US Feurs (R1). 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport