Le dispositif “emplois d'avenir professeur” en marche dans l'académie de Grenoble

Wiliam encadre des élèves 12 heures par semaine / © France 3 Alpes
Wiliam encadre des élèves 12 heures par semaine / © France 3 Alpes

Le dispositif "emplois d'avenir professeur" (EAP) est un dispositif d'aide à l'insertion professionnelle dans les métiers du professorat. 60 contrats ont déjà été signés dans l'académie de Grenoble. Ces étudiants "se font la main" dans les écoles. 

Par Franck Grassaud

Après une première vague de recrutement au début de l'année 2013, de nouveaux contrats ont été signés à la rentrée. À terme, en France, l'Education Nationale promet 18.000 "emplois d'avenir professeur" d’ici à 2015. Un dispositif qui offre aux étudiants boursiers la possibilité de s'orienter vers les métiers de l'enseignement en leur proposant un parcours professionnalisant rémunéré (400 euros environ).

Mieux que le bon vieux job de pion, cet emploi de 12 heures par semaine, permet aux étudiants de se frotter au métier d'enseignant. Les instituteurs y trouvent aussi leur compte, ils peuvent dédoubler leur classe pour faciliter l'apprentissage. 

DMCloud:106871
contrat d'avenir prof
Intervenants : William Ndoumbe, Emploi d'Avenir Professeur; Agnès Arnol, Institutrice; Daniel Filâtre, Recteur de l'académie de Grenoble


Un dispositif ouvert aux boursiers


Si ces "emplois d'avenir professeur" sont réservés aux boursiers, c'est officiellement pour permettre à davantage de jeunes d'origine modeste de s'orienter vers les métiers de l'enseignement. Selon l'Education Nationale, aujourd'hui le niveau de recrutement des enseignants à bac + 5 détournerait de ces carrières les étudiants issus des milieux les moins favorisés. A terme, le corps enseignant pourrait ne plus ressembler à la société française! D'où cette idée d'encourager les vocations chez des jeunes qui n'avaient peut-être pas envisagé des études longues.

>>> + d'infos sur le site internet de l'Education Nationale

Sur le même sujet

Les + Lus