La DNACG attendrait un encaissement pour statuer sur le maintien du CS Bourgoin-Jallieu en Pro D2

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud avec Jérôme Ducrot

Le gendarme financier du rugby, la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion, a remis sa décision concernant le maintien du CSBJ au lundi 11 juillet. Il s'agit d'attendre l'encaissement de la somme qui manquait au club pour boucler son budget. 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la DNACG n'entend pas courir de risques. Selon nos informations, elle attendrait que l'argent apparaisse effectivement sur le compte du CSBJ pour laisser le club Pro D2. Une question d'heures. A ce niveau, on ne badine pas avec la monnaie, un naufrage financier pendant une saison n'étant pas du meilleur effet. 

Il y a quelques semaines, il manquait encore 980.000 euros à Bourgoin. Les partenaires ont mis la main au portefeuille, tout comme les supporters qui ont récolté 140.000 euros. Mais la somme n'y était toujours pas. Le président Pierre-André Hafner a donc pensé un moment laisser descendre son équipe vers la Fédérale 1, espérant une remontée rapide. Mais devant le tollé, il a fait marche arrière, reprenant son bâton de pèlerin pour collecter des sous. 

A première vue, c'est ce professionnel de la pâtisserie industrielle qui aurait trouvé l'argent frais, tout en espérant de nouveaux partenaires. L'avance serait de l'ordre de 680.000 euros qui doivent encore tomber sur compte du CSBJ pour que le club reste à un haut niveau.