REPLAY. « Le temps d’aimer » ou la vie amoureuse des seniors… Amour plus vieux, amour heureux

La France en vrai : pourquoi les seniors ne pourraient-ils plus tomber amoureux ? Le coup de foudre aurait-il une date limite ? Dans « Le temps d’aimer », les personnages suivis par Coline Gros illustrent à merveille le fameux « amour plus vieux, amour heureux ». Un film tendre et rafraîchissant.

Dans « Le temps d’aimer », les personnages suivis par Coline Gros illustrent à merveille le fameux « amour plus vieux, amour heureux ». Un film tendre et rafraîchissant.
Dans « Le temps d’aimer », les personnages suivis par Coline Gros illustrent à merveille le fameux « amour plus vieux, amour heureux ». Un film tendre et rafraîchissant. © 13productions/FTV

Ils sont neuf, ont plus de 70 ans et un rêve commun : parler d’amour et redire des choses tendres. Des anciens. Ils ont déjà eu plusieurs vies amoureuses et ne comptent pas en rester là parce que tant qu’on aime, on est vivant.

Chaque rencontre me fait sentir belle…

Andrée, septuagénaire accro des réseaux sociaux  

Il y a les copines Andrée et Marie-France. Elles cherchent un compagnon via… les réseaux sociaux  et en attendant de rencontrer la perle rare, elles papillonnent.  « Au début quand je me suis inscrite sur les sites je me disais est-ce que je peux encore plaire ? Maintenant je sais que oui…  Via les applis, je n’ai rencontré que des belles personnes. Et à chaque nouvelle rencontre, je me sens belle, je me sens femme. De ça j’en étais plus très sûre ! » confie Andrée dans un éclat de rire.

Andrée et Marie-France.
Andrée et Marie-France. © 13productions/FTV

A 73 ans on fait encore l’amour. Moins souvent qu’avant mais…

Claude

Ginette et Claude se sont rencontrés au dancing. Leur première valse était comme « Comme si nous avions toujours dansé ensemble… Je ne voulais plus vivre sans lui… »  dit Ginette les yeux plein d’amour pour celui qu’elle appelle désormais « Kiki ». Kiki, c’est Claude, 73 ans : «  Dans ma tête je me situe entre 50 et 60 ans… Bien sûr qu’on fait encore l’amour à 73 ans. Moins souvent qu’avant mais je vous le dis c’est … » et Ginette de rétorquer « Pour toi c’est normal, t’es un homme ! Moi, je préfère le cœur ! »

A nos âges, on a des bagages…

Catherine

Ginette et Claude sont fous amoureux. Comme Georges toujours épris de son amour de jeunesse perdue de vue mais en passe d’être retrouvée via internet, comme Nicole et Jean-Luc, qui fêtent leurs 40 ans de mariage, comme Catherine et Lou qui s’émerveillent ensemble d’un vol de flamands rose : « A nos âges, on a des bagages, raconte Catherine. Nos ex, nos blessures, nos joies. Il faut être capable de prendre l’autre avec tous ses bagages… Aimer, c’est tranquille. Si la vie à deux n’est pas fluide et facile c’est qu’on s’est trompé »

Catherine et Lou.
Catherine et Lou. © 13productions/FTV

Tout le monde avait besoin de parler…

Coline Gros, réalisatrice

Coline Gros, la réalisatrice a 33 ans. Pour choisir ces personnages elle a écumé les dancings, les salons loisirs du 3ème âge, les salons du mariage : « J’ai été touchée par l’honnêteté et l’accueil de chaque personne présente dans le film. Il y a un réel besoin de libérer la parole. J’ai adoré le naturel du chacun et nos moments de partage. Car il faut bien le dire, ce n’est pas évident de parler d’amour, de sexe, de se confier sur l’intime ».

L’œil de la réalisatrice est toujours bienveillant comme son écoute. Dans « Le temps d’aimer », la parole est libre, sans tabou. On rit, on s’émeut, on s’attache aux personnages qui montrent la beauté et la légèreté de ces amours d’automne. Et, au fur à mesure qu’avance le film on se surprend à fredonner quelques belles chansons d’amour… Moi, j’ai eu en tête « Parlez-moi d’amour » de Juliette Gréco  et « La chanson des vieux amants » de Jacques Brel. Et vous ?

«  Le temps d’aimer » un film réalisé par Coline Gros (co-production 13Productions et France3 PACA) diffusé le lundi 15 février 2021 à 23H05 dans la case documentaire "La France en vrai" sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et en replay ci-dessous jusqu'au 14 mars 2021. Un film de la collection « Amour au pays ».

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société documentaires la france en vrai