Alerte rouge aux pollens de graminées dans l'Ain, le Rhône, la Drôme et l'Ardèche

Publié le
Écrit par Ana K.

La saison des pollens de graminées démarre. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique informe les allergiques, à ce pollen en particulier, que des concentrations importantes sont prévues dans les prochains jours sur l'ouest du pays, dont l'Ain, le Rhône, la Drôme et l'Ardèche.

La gorge qui gratte, les yeux qui piquent, le nez qui coule...le trio infernal que subissent tous les allergiques aux graminées devrait faire son retour dans les jours qui viennent. 

Le temps ensoleillé et les températures estivales favorisent, en effet, l’émission et la dispersion de fortes concentrations de pollens de graminées dans l’air.

Les allergiques doivent suivre leur traitement et se préparer à des semaines fatigantes. 

Une météo favorable à leur dispersion 

De début mai à fin juillet, les pollens de graminées seront présents sur toute la France.

Durant cette période, les épisodes de pollution atmosphérique vont accentuer les manifestations allergiques.

Seules les averses de pluie pourront apporter un peu de répit aux allergiques en plaquant les pollens au sol en revanche, elles favorisent la croissance des graminées qui libèreront davantage de pollens dès que le soleil sera de retour.

Mais oui, mais oui, j'ai bien vu un graminée ! 

Les graminées sont des herbacées qui poussent le long des routes, dans les champs et même parfois sur les ronds-points !

Plusieurs sont très allergisantes comme la fléole, le pâturin, l’ivraie, le dactyle, la fétuque, la flouve, le seigle, l’avoine, le blé….

Ces pollens de graminées ont un potentiel allergisant très élevé provoquant des symptômes oculaires, nasaux, et même respiratoires.