"C'est pas bon pour le business", intempéries : le printemps pluvieux retarde les chantiers

Il a beaucoup plu ces dernières semaines partout en France. Dans la Drôme, certains entrepreneurs subissent les conséquences des intempéries. Chantiers annulés ou décalés, la note risque d'être salée.

Au mois de mars, sur le département de la Drôme, il est tombé jusqu'à 200 mm de pluie en une journée. Le mois d'avril a été moins arrosé, mais pour les entrepreneurs, les conséquences sont toujours visibles. Et les répercussions risquent d'être immédiates.

Des chantiers décalés

Philippe est pisciniste. Avec ses employés, il est sur un chantier, à Charpey, dans la Drôme, depuis un jour et demi. "Là où on aurait dû faire ce terrassement en une demi-journée" explique-t-il.

On savait qu'il y aurait de l'eau sur ce terrain. On a décalé au mois de juin, mais vu le printemps qu'on a, c'est pire que tout. On a mis des pompes pour aspirer l'eau, sinon on n'arrive pas à faire le terrassement.

Philippe Reynaud, pisciniste

Les pieds dans l'eau

Il suffit de les regarder travailler pour comprendre. La pelle mécanique gratte le terrain imbibé d'eau. Au fond du terrassement, environ 50 cm d'eau boueuse. "Ça s'effondre, ça nous prend plus de temps. Hier soir, je suis allé acheter une autre pompe, sans elle ce ne serait pas possible".

Des achats supplémentaires et des contraintes liées aux plannings. "Il faut jongler entre les chantiers, nos clients sont compréhensifs, mais ça décale notre trésorerie" ajoute le patron.

On a eu beaucoup de jours d'arrêt de travail pendant lesquels les entreprises ne produisaient pas, cela impacte les trésoreries et va également impacter leur rentabilité.

Stéphane Cellier, secrétaire général fédération du BTP Rhône-Alpes

Décalages de facturations

Le secrétaire général du BTP en Rhône-Alpes, Stéphane Cellier, détaille les deux conséquences liées aux retards sur les travaux. D'une part, l'entreprise qui ne produit pas et qui conserve ses frais fixes perd en rentabilité. D'autre part, les décalages de facturation fragilisent des entreprises déjà frappées par une conjoncture médiocre.

Philippe, pisciniste, peut retrouver le sourire, les prévisions météo pour les jours à venir annoncent du soleil.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité