"C'est une consécration!" Grignan, commune drômoise, pourrait devenir le village préféré des Français

Un château datant de la renaissance liée à madame de Sévigné, de la lavande, des vignes, tous ces éléments ont permis à Grignan d'intégrer le liste des 14 villages sélectionnés pour participer à l’élection du Village Préféré des Français 2024. Le village drômois est le seul à représenter la région Auvergne Rhône-Alpes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Et si Grignan devenait le village préféré des Français ? La commune d'environ 1600 habitants a été sélectionnée pour concourir lors de l'émission "Le village préféré des Français" édition 2024, présentée par Stéphane Bern sur France 3. 

Parmi 14 villages, Grignan est le seul à représenter la région Auvergne Rhône-Alpes, qui n'a encore jamais remporté le titre."On est très fiers. C'est vrai que l'on se sent très Drômois, mais aussi très Auvergne-Rhône-Alpes", affirme le maire depuis 27 ans, Bruno Durieux, qui a appris la nouvelle seulement quelques minutes avant le grand public. 

Un patrimoine culturel et naturel diversifié 

"On a un patrimoine exceptionnel avec le seul château de renaissance en Provence", ajoute l'élu centriste. Bâti au 11ᵉ siècle sur un promontoire rocheux surplombant le village, l'édifice a notamment hébergé la marquise de Sévigné et sa fille Françoise-Marguerite au cours du XVIIᵉ siècle. 

Démantelé à la révolution Français, puis reconstruit au début du 20ᵉ siècle, le château appartient depuis 1979 au département de la Drôme qui poursuit des travaux de rénovation. Il est d'ailleurs, depuis 1993, classé Monument historique et labellisé Musée de France. "On sent que Grignan est imprégnée de toute cette histoire et de cette littérature de la Renaissance", confie le maire.

"Mais on a également toute une partie qui fait référence au Moyen-Âge dans le village et aussi une partie forte qui date plus du 19ᵉ siècle", ajoute l'ancien ministre de la Santé et du commerce extérieur sous François Mitterrand. Il voit cette richesse historique comme un atout pour les visiteurs en recherche de tourisme culturel. 

"On a aussi un paysage, une campagne, avec de la lavande, des vignes, des truffes et tout ça fait des paysages et des vues extraordinaires", explique le maire de Grignan. 

"C'est une consécration des efforts que déploient les associations"

Grignan, c'est certes un petit village, mais il est dynamique. Pas moins de 40 associations s'activent à l'année pour organiser des fêtes, des marchés, des festivals, comme celui de la correspondance qui depuis 1996 célèbre l'art épistolaire. Des lettres de Madame de Sévigné mais aussi de Victor Hugo, Jean-Jacques Rousseau, sont lues pendant plusieurs jours. Un concours national de pétanque se tient également à Grignan chaque année. 

"C'est une consécration des efforts que déploient les associations, et aussi pour les commerçants et les riverains. C'est une récompense pour les remercier de bien accueillir les visiteurs", souligne le maire.

Un modèle touristique raisonné 

Résultat, les touristes se font nombreux dans la petite commune. Il y a une trentaine d'années, l'élu comptabilisait un seul hôtel. Aujourd'hui, il en recense 4, pour un total de 90 chambres. Et dès que les beaux jours arrivent, Bruno Durieux conseil aux visiteurs en quête d'un restaurant dans le village de réserver sa table. 

Il ne s'agit cependant en aucun cas d'un tourisme de masse, mais plutôt "d'un tourisme choisi, qui s’intéresse à l’architecture, la renaissance et au rural. Notre ambition, c'est d'être le village préféré des Français, pas d'être touristique", conclut Bruno Durieux, qui a fait en sorte de déplacer les parkings de l'intérieur du village à la périphérie afin de permettre aux voyageurs de découvrir Grignan simplement en marchant. 

Les 14 villages sélectionnés : 

  • Cléron (Bourgogne-Franche-Comté)
  • L’Île-Tudy (Bretagne)
  • Saint-Dyé-sur-Loire (Centre-Val de Loire)
  • Aregno (Corse)
  • Deshaies (Outre-Mer)
  • Monthermé (Grand Est)
  • Mers-les-Bains (Hauts-de-France)
  • Thomery (Île-de-France)
  • Ry (Normandie)
  • Villeréal (Nouvelle-Aquitaine)
  • Collioure (Occitanie)
  • Sallertaine (Pays de la Loire)
  • Gassin (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Le public a jusqu'au 8 mars pour voter, en ligne ou par téléphone au 3245, pour son village préféré.