"Dieu m'a parlé" Portrait d'un ancien gendarme devenu prêtre

Publié le

Sportif, engagé dans les forces de l'ordre, bon vivant, le père Eric Reboul est un homme aux mille vies. Récit d'un parcours étonnant.

Eric Reboul est prêtre de la paroisse Sainte-Claire-en-Dauphiné, à Bourg-de-Péage dans la Drôme. 
Comme tous les dimanches, il prononce sa messe au sein de l'église Sainte-Marie,
où les fidèles saluent un homme bienveillant mais ignoraient son parcours. 

Ancien gendarme et passionné de sport

Sportif, fils d'enseignants, l'autorité est pour lui une vocation. A 20 ans, il s'engage tout naturellement dans la gendarmerie.

"Il faut avoir une certaine fermeté et en même temps comprendre les situations, les personnes… Faire preuve d'intelligence. Et parfois je pense que la répression doit venir en dernier recours."

Jamais il n'utilisera son bâton de protection. Au bout de 6 ans, sa foi le rattrape. Il décide alors de devenir prêtre. Une révélation.

"Les prêtres ne sont pas des surhommes"

"Dieu m'a parlé. Dans la parole de Dieu, la Bible. Quand on est prêtre on n'est pas des surhommes, on est vraiment des hommes. On a la passion du christ bien sûr car on consacre sa vie à Dieu, mais on a aussi nos passions" 

En 2021 l’Eglise a célébré 130 ordinations presbytérales entre juin et septembre, selon la Conférence des évêques.