Drôme : un chauffeur de bus et un contrôleur (encore) agressés

Mardi 18 février, deux membres du personnel de Citéa, le réseau de transport urbain des agglomérations de Valence et Romans-sur-Isère, ont été agressés par un usager, un "perturbateur habituel " selon le délégué CFDT, Djamel Khaled, qui se dit "désespéré" face à la fréquence de tels actes.
Photo d'illustration de la police nationale
Photo d'illustration de la police nationale © M. Boudet
Il était un peu plus de 14h mardi 18 février à Valence, quand un usager ivre s'est mis à importuner un passager d'un bus urbain. Celui-ci, devant l'insistance de l'individu, lui a asséné un coup de poing avant de descendre.

Voyant la scène et le visage sanguinolent de l'importun, le chauffeur a proposé d'appeler les pompiers. L'homme s'est alors dirigé vers le chauffeur pour l'insulter copieusement et lui cracher dessus, la bouche ensanglantée. Il a ensuite frappé un contrôleur qui se portait au secours de son collègue, et qui a lui aussi été victime de crachats et de violence verbale.
 

Un perturbateur "habituel"

L'homme, connu sur le réseau pour être un "perturbateur habituel" a été interpellé et placé en garde à vue. La direction de Citéa a donné aux deux salariés un jour de congés, en attendant qu'ils voient leur médecin pour une éventuelle ITT (interruption temporaire de travail).

Car selon Djamel Khaled, le délégué CFDT chez Citéa, le chauffeur et le contrôleur "sont très mals". Lui se dit "désespéré par cette situation récurrente". "On a une dizaine de perturbateurs habituels sur le réseau, on les connait".(...) "On attend quoi ? un drame ? Il faut que la police et la justice s'en occupent, où au moins que nous on fasse notre propre police et qu'on leur interdise de prendre le bus".

En octobre dernier, une flambée de violence avait conduit les chauffeurs et contrôleurs à faire grève pour demander que l'équipe "contrôle" soit étoffée pour permettre des interventions préventives plus fréquentes. Un poste de contrôleur avait été créé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports sécurité société