Cet article date de plus de 3 ans

Drôme : privée de livres, une médiathèque contrainte de rester portes closes

La médiathèque de la commune d'Étoile-sur-Rhône, dans la Drôme, a beau être fraîchement rénovée, elle présente déjà de nombreuses malfaçons. Le bâtiment est criblé d'humidité, rendant impossible l'accueil de livres et par conséquent son ouverture au public.
L'ouverture de la médiathèque a été repoussée à l'année prochaine. Soit un retard cumulé de 5 ans sur la livraison initiale.
L'ouverture de la médiathèque a été repoussée à l'année prochaine. Soit un retard cumulé de 5 ans sur la livraison initiale. © France 3 Rhône-Alpes
C'est un comble : la médiathèque d'Étoile-sur-Rhône, totalement rénovée, ne peut remplir ses rayonnages. La cause est toute bête : le bâtiment est aussi humide qu'une vieille cave.

"L'humidité remonte par capillarité du sol", indique Roland Rouveyrol, adjoint chargé de l'urbanisme de la commune. Mais elle provient aussi "de malfaçons, notamment cette bouche d'aération qui ressort dans la rue, dans un hangar qui collecte les eaux de pluie. Donc lorsqu'il pleut, l'eau ressort dans cette pièce".

Infiltrations d'eau, murs craquelés, apparitions de tâches de moisi et d'humidité... Impossible dans ces conditions d'accueillir des ouvrages. Le chantier, qui s'élève à 2 millions d'euros, ne peut se terminer.

Impossible de réinvestir le bâtiment


Problème : impossible pour la commune de l'ouvrir à d'autres fins, par exemple à des associations. Le bâtiment ne peut être reconverti, comme l'explique la maire (LR) Françoise Chazal :

Notre première idée a été d'en faire autre chose, vu les désordres constatés à l'intérieur de la médiathèque. Le problème, c'est que nous avons reçu une subvention de 400 000 euros de la Drac pour ouvrir une médiathèque. Donc si nous n'en faisons pas une médiathèque, nous sommes obligés de rembourser ces 400 000 euros.


Face à cette impasse, architecte, maître d'oeuvre et entreprises se renvoient la balle. Ces prochaines semaines, un rapport d'expertise doit être rendu pour déterminer les responsabilités.

Quoi qu'il en soit, la médiathèque ne pourra ouvrir ses portes avant l'année prochaine. Soit cinq ans après la livraison initiale du bâtiment.

► Revoir le reportage d'Hugo Chapelon et Sylvie Françoise :
durée de la vidéo: 01 min 30
Drôme : privée de livres, une médiathèque reste portes closes ©France 3 Rhône-Alpes


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres travaux publics économie