Drôme : un TGV heurte une personne près de Montélimar, 171 passagers restent bloqués jusqu'au milieu de la nuit

Mardi soir, vers 19h15, un TGV a heurté une personne sur les voies, au niveau de la commune de Bonlieu-sur-Roubion, dans la Drôme. Le train qui devait se rendre à Montpellier s'est retrouvé immobilisé, avec 171 passagers à bord. Les voyageurs se sont retrouvés bloqués une partie de la nuit. 
Un voyage bien plus long que prévu pour 171 passagers à destination de Montpellier Saint-Roch. Le train, qui a heurté une personne sur les voies, a été stoppé plusieurs heures non loin de Montélimar mardi soir, 1er décembre
Un voyage bien plus long que prévu pour 171 passagers à destination de Montpellier Saint-Roch. Le train, qui a heurté une personne sur les voies, a été stoppé plusieurs heures non loin de Montélimar mardi soir, 1er décembre © maxppp
Le TGV numéro 6825 avait quitté la gare de Lyon Part-Dieu à 18h10, à destination de Toulouse, via Montpellier, mardi en fin d'après-midi, avec 171 passagers à son bord. Mais le voyage a duré bien plus longtemps que prévu. Les voyageurs sont arrivés au petit matin dans le sud. En cause, un dramatique accident de personne survenu dans la Drôme. En début de soirée, vers 19h15, le train a été stoppé sur ses voies à hauteur de la commune de Bonlieu-sur-Roubion, près de Montélimar, après avoir heurté une personne. Cette dernière a été tuée sur le coup. 

Le temps de l'intervention des pompiers et des opérations de reconnaissance des gendarmes, le train à grande vitesse est resté bloqué sur sa voie. Les TGV qui suivaient ont été déviés par la voie classique. Mais les 171 passagers à bord du train 6825 ont été forcés de prendre leur mal en patience. Vers 1h30 du matin, ils ont pu monter à bord d'un autre train, un TGV de secours, pour rejoindre leur destination. Les naufragés dur rail sont arrivés en gare de Montpellier Saint-Roch avec près de six heures de retard. Le train a exceptionnellement fait son terminus dans cette gare.

Concernant la personne heurtée par le train, on ignore pour l'heure son identité et les causes du drame. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers transports