• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Maisons fissurées dans le Val de Drôme : catastrophe naturelle reconnue dans 14 communes

© T. Swiderski
© T. Swiderski

Près de 200 propriétaires, habitants de 14 communes du Val de Drôme, vont pouvoir obtenir réparation après la reconnaissance d'un état de catastrophe naturelle. Les maisons se fissurent depuis un an, depuis l'épisode de sécheresse de 2017. Explications.

Par Aude Henry

Après "des nuits d'enfer à se demander si la maison n'allait pas lui tomber sur la tête", Josette Brun espère voir venir réparations et indemnisations. Comme quelques 200 autres propriétaires du Val de Drôme, sa maison se fissure. Un phénomène apparu il y a environ un an, lié à l'épisode de sécheresse de 2017.

Josette Brun a colmaté comme elle pouvait : à bâcher une brèche qui court tout du long de la base de sa maison. Les mois passant, les fissures se sont élargies, ont gagné du terrain dans les habitations situées sur 18 communes.
En fait, la sécheresse a modifié la qualité des sols argileux de ce secteur de la Drôme : en surface, la terre se se craquelle tandis qu'en sous-sol, l'assèchement excessif fragilise les fondations des maisons.

18 communes concernées, mais pour quatre d'entre elles, l'état de catastrophe naturelle n'a pas été reconnu. Pourquoi ? C'est la question posée par Corinne Gasdon, la présidente de l'association des victimes de la sécheresse du Val de Drôme. Un recours gracieux a été adressé au ministère concerné. Les propriétaires des maisons fissurées attendent désormais le résultat des expertises.
 
Sécheresse & maisons fissurées dans la Drôme
Un an après l'apparition de fissures dans des maisons du fait d'un assèchement excessif des sols, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes du Val de Drôme - E. Phily & T. Swiderski & S. Trentesaux



 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus